Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juillet 2022 »
L M M J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 

 

Accueil du site > Actualités > Clubs Taurins et Organisateurs > Aimargues > Annonce : XXXIème hommage à Fanfonne Guillierme

Annonce :
XXXIème hommage à Fanfonne Guillierme

samedi 29 février 2020, par Salva

Mise à jour du 17 février 2020 : Programme exact

Une journée consacrée aux traditions.

Ce sera le :

Dimanche 1er mars 2020

Affiche et programme ci-dessous : (...)

.

PROGRAMME :
- 8h30 défilé sur les boulevards du centre-village
- 9h30 messe des gardians en provençal par le père Michel Desplanches
- Après la messe bénédiction des chevaux face à la mairie
- 10h45 acampado place du Château
- 11h30 abrivado 5 taureaux
- Après l’abrivado, roussataio conduite par des cavalières
- suit un apéritif offert par le comité des fêtes de la ville d’Aimargues servi dans la cour de l’école Fanfonne Guillierme.
- repas
- 15h00 course des espoirs de la la manade Fanfonne Guillierme
- Après la course, diffusion du film « La Grande Dame et ses Gardians » dans la salle Jacques-Serres.

Première mise en ligne le 17 février 2020

1 Message

  • Annonce :
    XXXIème hommage à Fanfonne Guillierme
    Le 17 février 2020 à 21:24 , par Salva

    Le Service des Festivités de la commune d’Aimargues a eu l’amabilité de me faire parvenir le programme détaillé de la journée du 1er Mars.

    Qu’elle en soit remerciée.

    A la lecture de celle-ci nous pouvons constater que les temps ont changé et qu’une évolution s’est opérée...

    Il fut un temps où, sur le affiches, outre le lieu la date, le prix, figuraient uniquement les noms des taureaux en lettres capitales ainsi que les sommes qu’ils défendaient.
    Puis est venu le temps où les noms des raseteurs, avec une casse toujours différente, sont apparus.

    Aujourd’hui, nous constatons que ce sont les noms des raseteurs qui sont en lettres capitales, ceux des taureaux - élément essentiel - deviennent tout petits...

    O tempora, o mores disait - déjà - Cicéron dans ses Catilinaires (qu’il me fallut traduire....) ! B-)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article