Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juillet 2019 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > 70. La F.F.C.C. > Historique > 1. Congrès et A. G. > 111. Congrès 2011 > Congrès 2011

Congrès 2011

jeudi 7 novembre 2019, par Salva

SOUVENIRS...
Tournés avec la caméra fédérale

Il devait se dérouler le 13 mars 2011 aux Saintes Maries de la Mer mais (...)

un temps exécrable est venu perturber les deux journées des Camarguaises.

Le vent la pluie ont amené les dirigeants à annuler la course du samedi mais aussi celle du dimanche.

Mais les vagues et leurs creux profonds n’ont pas remué que les fonds marins.
Un vent de fronde et de mécontentement a empêché l’Assemblée Générale de se dérouler comme prévue : les tenues blanches ont voulu marquer leur désaccord avec les modifications prévues, travaillées, mises en place et votées en Comité Directeur.

La vidéo ci-dessous, rapporte exactement ce qui s’est passé et ce qui s’est dit. Les images et le son témoignent, le reste n’est qu’extrapolation.

Ce qui a frappé les présents, c’est le calme dans lequel cela s’est déroulé. Pas de cris, pas d’algarade mais des propos échangés entre gens courtois et responsables.
Voici ce que FFCC-Tv a pu rapporter...


Congrès FFCC - 2011 from Salva on Vimeo.


Quelques vues :

JPEG - 52 ko
JPEG - 120.1 ko
JPEG - 117.1 ko
JPEG - 114.1 ko
JPEG - 137.5 ko
JPEG - 120.9 ko
JPEG - 114.4 ko
JPEG - 114.6 ko
JPEG - 119.3 ko
JPEG - 102.1 ko
Mr Jerôme Vigne, Pt honoraire FFCC
JPEG - 117.6 ko
JPEG - 119.6 ko
JPEG - 110.7 ko
H. Itier tient dans sa main droite les licences que les raseteurs lui ont remis.
JPEG - 118.1 ko
JPEG - 115.8 ko
JPEG - 103.8 ko
JPEG - 115.8 ko
JPEG - 97.4 ko
JPEG - 102.1 ko
JPEG - 106.4 ko
JPEG - 134.2 ko
JPEG - 96 ko
JPEG - 105.2 ko
JPEG - 103.6 ko
JPEG - 125.4 ko
JPEG - 126.8 ko
JPEG - 137.9 ko
JPEG - 147.6 ko
JPEG - 126.4 ko
JPEG - 132.8 ko

Première mise en ligne le 14 mars 2011

3 Messages de forum

  • Congrès 2011 Le 7 novembre à 09:40 , par Liberté

    Triste situation que celle que nous avons vécu ce 13 mars 2011 aux Saintes Maries de la Mer lors de ce congrès fédéral avorté.

    Peut être que le Président ITIER de cette époque avait mis la charrue avant les boeufs le connaissant comme un avant-gardiste hors de son temps, un précurseur dans l’âme, un visionnaire salutaire dans ce milieu cristallisé par une tradition que d’aucun aurait voulu figée pour l’éternité.

    Cependant le charisme et l’énergie pour entreprendre ne suffisent pas toujours pour convaincre tous les acteurs de la course camarguaise.

    Il faut toujours rester à l’écoute de ceux qui vous suivent.

    Malheureusement dans ce milieu que beaucoup connaissent, la parole n’est plus un gage de sincérité et peu respectent leurs engagements.
    Il suffit pour s’en convaincre de voir avec quelle précipitation les Présidents Fédéraux actuels se succèdent sans avoir atteint les objectifs qu’ils s’étaient fixés.

    Dire ou faire croire que la situation d’aujourd’hui s’est améliorée est un euphémisme.
    La FFCC n’est toujours pas maître du jeu, même avec le groupe II rétabli depuis lors.
    Espérons que les choses s’améliorent.

    Après tout, il ne s’agit que de prendre les bonnes décisions en dehors de toutes contingences qui parasitent l’esprit de notre tradition taurine.

    Liberté

    Répondre à ce message

    • Congrès 2011 Le 7 novembre à 11:50 , par Salva

      Ah ce Groupe II !

      Il ne s’agit pas de refaire l’Histoire mais d’en tirer les leçons afin de mieux appréhender les situations.

      Tu dis il a été rétabli mais dans les faits il n’avait jamais disparu. Dans le calendrier des courses 2011 les courses étaient toujours marquées G II avec des raseteurs de ce groupe.

      A l’époque je ne pense pas que c’étaient les raseteurs qui posaient problème mais plutôt l’organisation des courses, ces courses qu’on préférait classer en Groupe II plutôt que Groupe I.
      Pourquoi ne retrouvait-on pas uniquement des raseteurs Groupe II dans ces courses ? Qui y allait ?
      je vous laisse réfléchir pourquoi...

      L’équipe Henri Itier propose alors, je cite, "la disparition du Groupe II".

      Ce mot "disparition" a été le déclencheur.
      Tous les raseteurs de ce groupe se voyaient disparaître, pffff, éliminés du paysage des courses !
      C’est l’explication que donnaient les gau-galine de l’époque, "Itier delenda est !", c’était le mot d’ordre.

      Par disparition, et de ne pas l’expliquer fut une terrible erreur de Communication, il fallait entendre dans l’esprit de Itier la fusion du Groupe II dans le Groupe I.
      Aucune modification du nombre de raseteurs, pas de diminution du nombre de courses.

      Si on relit les déclarations de l’époque à l’aide de ce filtre je pense que tout devient plus clair...

      Au fait, "A qui le crime a-t-il profité ? " B-)

      Répondre à ce message

      • Congrès 2011 Le 7 novembre à 12:26 , par Liberté

        J’aurais dû être plus explicite en effet. "je vous laisse deviner pourquoi...." ce sont les organisateur qui avaient crée ce groupe II à quelle fin utile ?. Bien sûr qu’on le devine Salva ! mais en plus, compte tenu que les raseteurs du groupe II pouvaient faire de l’ombre à certains du groupe I, ils ont altéré non seulement l’esprit du groupe III (avenir) mais aussi le rendement de ces derniers dans une compétition totalement faussée. Je ne suis pas sûr pour ma part, qu’il fut utile d’envisager la suppression du groupe II. C’est une réflexion qu’il fallait mener sans s’emballer et surtout faire partager par les acteurs eux-même, les licenciés et les aféciouna qu’on a toujours tendance à oublier. Liberté

        Répondre à ce message

Répondre à cet article