Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« avril 2019 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > Nos racines > Us et Coutumes > Politesse Provençale - 1935 > La Politesse Provençale - années 1935 - (2/11)

La Politesse Provençale - années 1935 - (2/11)

dimanche 27 mai 2018, par Salva

Extrait de « Souto la tiare d’Avignoun », récits papalins et Camarguais, parus en 1935.

La table et la place des femmes

"Quant aux hommages dus à la femme, la conception méridionale s’éloigne beaucoup de la conception française.

Les Français du Nord ont souvent trouvé bizarre qu’en Provence les femmes ne s’assoient pas à table avec les hommes.

Cette habitude est scrupuleusement conservée dans la plus grande partie de la Terre d’Arles, en Camargue et en Crau.

Les Camarguaises ne se sont pas encore mises à boire du vin (rappel : 1935 - NdR).

Le peuple provençal a horreur de voir ses épouses ou ses filles s’émanciper comme les femmes du Nord, de les voir se griser avec de l’eau-de-vie, porter des culottes, faire retentir le fouet, les coups de fusil et les jurons.

La femme est une fleur exquise, un fruit velouté que la moindre brise flétrit.
Si elle ne fait que passer au milieu des convives, si elle sort le moins possible de sa maison et du lieu qu’elle habite, c’est qu’on la veut protéger comme une perle rare, ne devant être ni prodiguée ni déflorée, car, dit le proverbe :
Femme peu vue, femme de choix ."

JPEG - 141.3 ko

Répondre à cet article