Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2018 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
 

Aujourd'hui 24 juin 2018

-Transparences : du mardi 27 mars 2018 au lundi 26 novembre 2018 - à  SAINT HIPPOLYTE DU FORT
-Silhouettes : le 30 mars 2018 - à  ALBI
-L'éeventail de Joséphine à Eugénie : du mercredi 11 avril 2018 au vendredi 13 juillet 2018 - à  BOULOGNE BILLANCOURT
-Le Ruban à St Just St Rambert : du mardi 24 avril 2018 au samedi 30 juin 2018 - à  SAINJT-JUST-SAINT-RAMBERT
-Carreto Ramado St Eloi : le 24 juin 2018 - à  EYRAGUES

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > Nos racines > Us et Coutumes > Politesse Provençale - 1935 > La Politesse Provençale - années 1935 - (9/11)

La Politesse Provençale - années 1935 - (9/11)

mardi 12 juin 2018, par Salva

Extrait de « Souto la tiare d’Avignoun », récits papalins et Camarguais, parus en 1935.

Quelques éléments de savoir-vivre...

"Vous croisant sur un chemin, entre gardians, ne vous demandez jamais où vous allez, ni d’où vous venez.

Si vous rencontrez des squelettes dans le désert, ou si, passant devant une cabane, vous apercevez des peaux étendues, faites comme si vous n’aviez rien vu et ne vous informez pas auprès du maître des pertes qu’il a subies.
Il vous répondrait, sans doute, en vous regardant dans le blanc des yeux, que ce sont là des os de brebis ou les dépouilles des renards que ses chiens lévriers attrapèrent.

En Languedoc le "vous" n’existe pas pour le peuple véritable : tout le monde, du plus petit au plus âgé, dit "tu", comme en latin."

1 Message

  • La Politesse Provençale - années 1935 - (9/11) Le 12 juin à 08:59 , par Liberté

    Permettez moi une remarque :
    - effectivement en langue provençale le "tu" et le "vous", pronoms personnels ne sont pas prononcés lorsque vous conjuguez les verbes à tous les temps.

    Cela dit, si votre interlocuteur connait la lengo nostro, il sait parfaitement si vous lui parlez à la 2° personne du singulier (tu), ou à la 2° personne du pluriel (vous).

    Ex. si vous dites à quelqu’un de manger cela donne "manges" (tu) avec la tonique sur le "a", et "manjas" (vous) avec la tonique sur le "a" final.

    La 2° personnel du pluriel est toujours en usage dans cette langue et marque, comme en Français, un signe de respect adressé à votre interlocuteur.

    Comprenes o coumprenès ?

    Liberté

    Répondre à ce message

Répondre à cet article