Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« août 2020 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > Indissociables : Manades - Manadiers > de Taureaux > LESCOT > LESCOT Albert 1876-1939 > Notes sur la manade Lescot Albert

Notes sur la manade Lescot Albert

mardi 6 juin 2017, par Bernard

François et Joseph de St Rambert

Albert Lescot est décédé en 1939, la manade a été continuée par sa veuve Adrienne Lescot et par son fils Christian.

Fondation par Joseph Lescot… ?

1870  : Achat de la manade De Laborde, ou fondée en 1876 par François et Joseph Lescot, d’origine lyonnaise, en achetant 12 vaches Camargues à la manade Boissier de Nages, du Sauvage.

1878  : Achat de 20 autres vaches et d’un étalon de 3 ans à Mr De Laborde

1895  : Séparation des 2 frères, Joseph venant au Mas de Vergières en Crau et François allant à la Palissade
achat de bêtes des manades Chabrier et Cartier (croisés espagnols), parmi lesquelles, chez Cartier, un pur sang espagnol de race Navarraise
Acquisition d’une partie de la manade Bancel (croisés) , de bêtes à Noël Niquet ?

1900  : environ, achat d’un toro de Carriquiri (réserve de Marseille)
Acquisition de la manade Jullian (camargues)

1907 : Acquisition de la manade D’arbaud (croisés) et achat de quelques toros espagnols de réserve de corrida.

1908  : Achat de 2 toros de Ripamilan, procurés par Fayot, directeur des arènes de Nimes.

1909 : Achat de toros à Colmenar Niéjo

1919  : Achat de toros de réserve de Bordeaux

1923  : Achat de toros de Antonio Perez, Tabernero et vache Lizazo

1927  : mort du papé Lescot
Augustin, Adèle, Marius et Albert deviennent propriétaires en commun.

1930  : Achat de 2 étalons de Coquilla et de quelques vaches de pur sang espagnol Salamencaises.

1931 : Achat d’un étalon Carreros

De tout temps, échanges de vaches espagnoles avec les ganaderos landais

Formation de 2 troupeaux ,
- l’un poussé vers le sang espagnol, par adjonction de 3 pur-sang, troupeau de Vergières
- l’autre poussé pour revenir au sang Camargue, avec étalon de Baroncelli, au mas de l’Hopital en Crau.

1933  : étalons de Terrones et vaches Navarraises

1934  : acquisition d’un étalon à Rébuffat

Pâturages : Vergières, l’Oulle, Tenque

P.-S.

extrait de "note sur les manades" de G.Gadiot

4 Messages de forum

Répondre à cet article