Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2020 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > Les Hommes et les Femmes > Ces personnages qui ont fait la Bouvine > RAYNAUD (Les) > RAYNAUD Joseph > RAYNAUD Joseph

RAYNAUD Joseph

samedi 8 juin 2019, par Bernard

Manadier de 1917 à 1945

Lui, comme son père, continue la sélection vers la race Camargue pure et mêle un moment ses bêtes avec celles de Marcel Gabriel pour la plus part d’origine Granon.

JPEG - 154.5 ko
JPEG - 154.5 ko

Vers 1922, la manade s’installe au Sauvage, sur les terres des Saintes, Joseph Raynaud et ses fils, Casimir et Jacques, réussissent à avoir de très bon cocardiers tels :
- Greffat,
- Valdemore,
- Catalan,
qui gagnent plusieurs prix dans les arène d’Arles ou de Nîmes dans les années 30.

1939, la manade Raynaud présente :
Cailaren, Hérisson, Bandit, Furet, Coutard, Marinero qui gagne la Palme d’Or à Beaucaire

1944 elle affiche :
Contrepas, Machine, Sorpion, Tango, Bayle, Boulanger, et Maquisard qui gagnera la Cocarde d’Or en Arles en 1951.

1945 : Joseph Raynaud cède sa manade e ses fils Casimir et Jacques qui d’ailleurs en assumaient déjà la plus grande charge depuis pas mal de temps.

Joseph Raynaud décède le 20 décembre 1947 au Cailar.

P.-S.

Extrait, en partie, d’un article du Camariguo N° 125 signé Marcel Pol

Répondre à cet article