Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« novembre 2021 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > Les Structures > La F.F.C.C. > Historique > 1. Congrès et A. G. > 76. Saison 1976 > Samedi 30 OCTOBRE 1976 : Réunion de la toute nouvelle FFCC

Samedi 30 OCTOBRE 1976 :
Réunion de la toute nouvelle FFCC

mardi 3 août 2021, par Salva

Communiqué Officiel du Secrétaire Adjoint Attaché de Presse :

Lois Lacroix (veste claire)
Avec le Club Taurn "Lou Mamaï" de Vallabrègues

Fédération Française de la Course Camarguaise
22 Rue Jeanne d’Arc 30000 NIMES

Le Samedi 30 OCTOBRE 1976 s’est tenue à NIMES, salle du 1er étage du Café « LE PALACE », l’importante réunion (reprise de contact de fin de saison) de la FEDERATION DE LA COURSE CAMARGUAISE, élargie à la Commission d’Application de la Charte et à la Presse, sous la Présidence de Maître Louis LACROIX entouré des membres du Bureau Fédéral :

- MM. SARGUET
- CHAUVET - ESTELON (Vice-Présidents),
- VIGNE - RAVEL (Secrétaire Général et Secrétaire Adjoint, Attaché de Presse Fédéral)
- BRUGUIERE (Trésorier Général).

Les Associations ci-après étaient représentées :
- l’Association des Manadiers de Taureaux de Race Camarguaise (par Monsieur SAUMADE),
- l’Association des Raseteurs (par Monsieur SICARD),
- l’Association des Gardians Salariés (par Monsieur BOUIN),
- la Société amicale des Raseteurs (par Monsieur JUSTAMOND),
- L’amicale des Chroniqueurs Taurins de Courses Libres (par Monsieur CHAMAND),
- La Commission du Trophée MIDI- LIBRE - PROVENÇAL (par Monsieur BOUNIOL),
- L’association pour le Trophée de l’Aficion Provence Languedoc (par Monsieur GRANIER),
- Le Comité du Trident d’Or (par Monsieur JAOUL),
- Les représentants de la Presse d’Information Taurine (MIDI-LIBRE - PROVENÇAL - MARSEILLAISE - MERIDIONAL - DAUPHINE LIBERE, L’ECHO DU VIDOURLE et RADIO NIMES),
- Les représentants de la revue Taurine « LE CAMARIGUO » organe officiel de la FÉDÉRATION.

Les membres de la Commission Exécutive Fédérale y représentaient les clubs taurins ci-après :
- La Cocarde de LUNEL,
- L’Union Taurine de CHATEAURENARD,
- Le Club Taurin LE CLAIRON de BEAUCAIRE,
- Lou Pougaou de MONTFRIN,
- L’Aficion Cheminote Nimoise,
- L’Union Taurine de REMOULINS,
- Lou Cleda de GALLARGUES,
- L’Aficion de PALUDS DE NOVES,
- Lou Saquetoun de CAISSARGUES,
- Le Club Taurin de FONT- VIEILLE,
- Le Cercle Taurin de LANSARGUES,
- L’Aficion de BARBENTANE,
- Le Club Taurin Mouriesen,
- Le Club Taurin Lou Toril de REDESSAN,
- L’Abrivado de VAUVERT,
- Le Club Taurin d’ARLES,
- Le Club Taurin La Bouvina de MARGUERITTES,
- Le Club Taurin de La Crau de CHATEAURENARD,
- L’Union Taurine Nimoise,
- Le Club Taurin d’ARAMON,
- Le Club Taurin Lou Ferri d’AIGUESVIVES,
- Le Club Taurin l’Abrivado de ROGNONAS.

Etaient excusés :
- Le Club Taurin Lou Bandot de SAINT-LAURENT D’AIGOUZE,
- Le Club Taurin Lou Boussou du CAILAR,
- Le Club Taurin de CASTRIES,
- Le Club Taurin de VENDARGUES,
- l’Union Taurine d’ALES,
- Le Club Taurin Le Vovo d’UCHAUD.

La réunion débute à 15h15 par un exposé liminaire du Président LACROIX suite à l’Arrêté Officiel de reconnaissance de la Course Camarguaise comme sport.
Au passage, le PRESIDENT FEDERAL rend hommage à Monsieur R. COUVEINHES, Maire de la GRANDE MOTTE et ex- député de l’HÉRAULT qui a œuvré patiemment auprès du Ministère intéressé pour cette reconnaissance.

C’est autour de cet Arrêté que la discussion s’engagera :
"Nous sommes réunis aujourd’hui, en fin d’une saison particulièrement anarchique, pour parvenir, dans les mois qui vont suivre, à élaborer un règlement définitif et accepté par toutes les parties de la COURSE CAMARGUAISE, et qui nous est imposé du fait de la reconnaissance officielle en sport. Il faut donc nous mettre d’accord sur certains principes :
- d’abord l’égalité pour toutes les parties et non une prépondérance quelconque.
- La concertation volontaire concrète et loyale.
- L’apport à l’édifice, par toutes les organisations concernées en Association avec les membres de la Commission Exécutive fédérale.
- pour un contrat solennel autour de la Charte de la Course Libre (projet du regretté Pierre VIGNON) qu’il faudra amender, mettre au goût du jour, par une commission Technique et soumise ensuite au Congrès annuel de la Fédération.
- Pour le respect absolu de la signature donnée et pour l’application stricte de ce règlement taurin camarguais qui sera obligatoire pour tous.
- La cérémonie des signatures officielles, une fois le travail des commissions terminé démontrent l’Union Fédérale pour la Défense et le Maintien de notre coutume Taurine Camarguaise, Provençale et Languedocienne, et les signatures devront être respectées.

Lorsque le règlement, souhaité par l’arrêté Ministériel du 17 Octobre 1975 (reçu d’ailleurs tardivement en 1976) sera élaboré et signé par tous les responsables des organisations, le Président se mettra alors en relation avec les autorités responsables sur le plan sportif."

La parole est ensuite donnée aux responsables ; ci-après, succinctement, les interventions :
- Monsieur SICARD (président de l’Association des Raseteurs s’excuse auprès de tous les responsables pour l’interprétation abusive qui a été faite sur le mot prépondérant à la suite d’un article paru sur le Camariguo n° 47 (octobre 76) page 436, fin du dernier paragraphe.

Il souligne en outre les pressions inadmissibles qui ont été faites sur certains clubs pour ne pas organiser de courses dites de promotion et indique qu’une association, avec statut, va voir le jour pour le maintien de ces courses de promotion.

Le président LACROIX rappelle que toutes les organisations signataires du futur règlement passeront sous contrôle de la FÉDÉRATION.

Sur une question relative aux contributions et charges fiscales Monsieur SICARD précise que les associations régies par la loi de 1901 sont exonérées pour un nombre indéterminé de courses, que les Associations non déclarées sont seulement exonérées de 4 courses et que toute Association non régie par la Loi de 1901 est assujettie à la T.V.A. de 17,63 %.

Monsieur CHAINE : (Président du Club Taurin l’Aficion de PALUDS de NOVES) : souhaite que, si les délégations présentes sont d’accord sur les principes présentés par le PRESIDENT FEDERAL, qu’elles le disent mais qu’elles ne restent pas muettes. LE PRESIDENT FEDERAL demande s’il y a des contres sur les principes. Mutisme le plus complet.

- Sur sa lancée MAITRE LACROIX tend la perche à l’Amicale des Chroniqueurs Taurins pour le rôle qu’elle a à jouer tout en se démarquant de la Presse en général, Presse d’Information générale.

- Monsieur CHAMAND (Président de l’Amicale des Chroniqueurs
Taurins) souligne que cette observation sera examinée par les chroniqueurs Taurins qui se réuniront en JANVIER 1977 en assemblée générale, tandis que Mr GARDIOL rendra compte à la Direction de son Journal, tandis que Mr FABRE est lui, d’accord que tous les comptes rendus des courses doivent paraître dans tous les journaux.
Monsieur CHAMAND conclut en signalant qu’il a lu quelque part que l’Union des Clubs Taurins RICARD avait invité ses clubs adhérents à rejoindre la FEDERATION.

- Monsieur GRANIER (Président de l’Association pour le Trophée de l’Aficion PROVENCE-LANGUEDOC) fait mention des services des contributions qui paraissent ne pas être officiellement au courant et dont les directives semblent varier d’un département à l’autre (voir précisions apportées plus haut par Mr SICARD).
LE PRESIDENT précise qu’une fois l’accord réalisé et porté à la connaissance des autorités, les Services du Ministère des Finances seront consultés.

- Monsieur GRANIER souhaite qu’aucune mention d’apéritif figure comme support de Trophées, Challenge, règlements ect...(voir position de Monsieur GARDIOL plus haut).
Il souligne que son organisation fasse partie de la FEDERATION mais à condition que tous les comptes rendus des courses soient assurés par ces chroniqueurs taurins, et assurés également les commentaires sans aucune exclusivité. (voir réponse de Monsieur FABRE plus haut).

- Monsieur JAOUL (Président intérimaire du Comité du Trident d’Or), constate que, finalement, nous sommes tous pétris de bonnes intentions et que l’on en construit pas dans la haine mais avec compréhension et amitié.

- Monsieur SARGUET (Vice Président Fédéral) est heureux de constater que toutes les parties soient représentées et souhaite que devant les dangers qui menacent la COURSE CAMARGUAISE (désunion), la FEDERATION soit vigilante.

- Monsieur BOUNIOL (Président de la Commission du Trophée MIDI-LIBRE PROVENÇAL 51) souligne qu’il était prêt à applaudir à la bonne tenue de la réunion et à la recherche de l’Union, mais il déplore le genre de polémique de certaines discussions.

- Monsieur MAILHAN (VAUVERT) souhaite que dans l’intérêt de la Bouvine, les Courses de promotion puissent avoir lieu partout, dans le contexte actuel (le samedi avec 8 stagiaires devant 8 taureaux).

LE PRESIdent FEDERAL souligne qu’une fois le règlement établi, l’Organisation de ces courses sera sous le contrôle de la FEDERATION.

- Monsieur FILLE (ROGNONAS) sur l’adhésion massive prochaine des Clubs Taurins RICARD à la FEDERATION, souhaite que seuls les Clubs Taurins RICARD structurés organisant ou ayant organisé des Courses Camarguaises, soient admis en précisant que seuls les Clubs Taurins RICARD de PROVENCE et LANGUEDOC auront cette possibilité.

LE PRESIDENT FEDERAL précise qu’une commission spécialisée sera chargée d’examiner les demandes d’admission. L’Assemblée Générale annuelle (CONGRES) en discutera.

SYNTHESE

LE PRESIDENT LACROIX constate avec plaisir que sur tous les points essentiels l’accord moral est fait. Il reste donc à concrétiser l’UNION de tous ceux qui veulent défendre LA COURSE CAMARGUAISE.
Pour cela une prochaine réunion aura lieu prochainement. Elle concernera les membres du Bureau Provisoire Fédéral décidé à la réunion du 28 Février 1976.

Ce bureau décidera de la Constitution des Commissions spécialisées suivantes qui se mettront immédiatement au travail :
-  Commission technique,
-  Commission administrative,
-  Commission sportive et discipline,
-  Commission financière.

Maitre LACROIX rappelle la composition de ce bureau provisoire :
Manadiers :
- BLATIERE, LAURENT, MAILHAN, SAUMADE.
Raseteurs :
- SICARD, AUBATERRE (association). JUSTAMOND, F. LOPEZ (amicale).
- Clubs taurins :
AUBERT, BRUGUIÈRE, CHAUVET, ESTELON, FAVIER, GRANIER, JAOUL, LACROIX, PATTUS, SABATIER, SARGUET, VIGNE.
- Gardians : BOUIX, J. ESPELLY.
- Organisateurs : GROUL, ISOUARD, B. QUET.

- Presse (à titre seulement consultatif) : CHAMAND, FABRE, auxquels l’assemblée décide d’adjoindre MM. GARDIOL, L. ANDRÉ, MALAVAL.

La séance est ensuite levée, à 17h.

- Retour au Vade Mecum*

Première mise en ligne le 15 janvier 2009

P.-S.

256

Répondre à cet article