Le mémorial de la Course Camarguaise

samedi 23 mars 2019, par Bernard

Article publié dans Camargue magazine : N° 225 de sept 1991


Edifié en hommage aux afeciouna disparus, toutes origines confondues, et représentant un raset de l’ancienne gloire du crochet Julien Rey au redoutable "Sanglier" selon une idée inédite du club taurin " Le Clairon" de Beaucaire.

Un ensemble inauguré le dimanche 18 juillet sur le front du canal du Midi. et de ce rond-point Fernand Granon à deux pas du fleuve roi qui sépare et uni à la fois Provence et Languedoc, nous lançons aujpurd’hui cet appel :

L’afecioun a son symbole au sein même de la région qui lui est restée fidèle, et le passant se souvenant des vers du Marquis de Baroncelli dira :
Raço d’O, tant que la jouvenço,
au tau gardera sa cresenço,
lou proumette, saure toun breù et
soun blouquié.
M’encarnant dins ta fé, parié
Comme fuguère Apis,
per tu sarai Prouvenço
Saroi lou Pare e louSenglié

et il ajoutera ensuite :
Per tu vuei, siéù lou Clairoun.


Bernard

Sculpture

Mots-clés

Accueil du site