L’origine de l’Amicale des Raseteurs

mercredi 26 janvier 2022, par Salva

L’origine de l’amicale des raseteurs ?
une cornada du Sanglié.


Charles Gleize 1886-1952 - son créateur - rasetait dans les années 1920.

A la suite d’une grave blessure, infligée par le Sanglié, il dut passer 2 mois à l’Hôpital de Beaucaire, laissant son épouse et sa fille sans ressources, aucune assurance, aucun secours mutuel n’étant prévus.

Aussi quelques années plus tard, Charles Gleize décide, avec ses amis, de fonder une amicale destinée à secourir les raseteurs blessés.

Notre homme, qui deviendra tourneur de Claude Bouterin, puis pour Julien Rey, est alors propriétaire du Chalet des Arènes, lieu de rendez-vous des tenues blanches de l’époque.

Les raseteurs y venaient pour se changer avant les courses et pour encaisser leur paie. « Il y avait des taureaux presque tous les dimanches à Beaucaire, à ce moment-là  »se rappelle avec nostalgie Madame Malaterre fille de Charles Gleize.

C’est d’ailleurs lui qui organise les courses, il a pris la succession du « cabot » le créateur de la Palme d’Or, à la tète de des arènes de Beaucaire, avant de laisser sa place , quelques années plus tard à Paul Laurent.

Le 5 mai 1937, l’Amicale des raseteurs voit donc le jour avec, pour président, Charles Gleize et, pour siège social, le Chalet des Arènes.
Désormais les raseteurs, moyennant une cotisation, seront secourus en cas de blessure.

Organisateurs et manadiers collaborent en versant une participation.
Les soutiens officiels ne manquent pas : Fernand Granon, le manadier, Pierre Vignon, qui deviendra le chef de la chronique taurine à Midi Libre, Gerboux, maire de Beaucaire qui fut d’ailleurs nommé président d’honneur de l’amicale.

L’amicale a également servi, pendant plusieurs années d’organe officiel d’expression des raseteurs, mais son rôle premier étant la mutualité, les tenues blanches créeront l’actuelle Association des Raseteurs, vers les années 50, pour traiter de leurs problèmes professionnels.

Bureau 1987 :
– Isouard Jean Claude,
– Martinez Mariano,
– Travaglini Alain,
– Trémolière Jean-Claude,
– Zerti Alain.

Portfolio

P.-S.

Article – non signé – paru dans « La Bouvino » en 1987


Salva

Amicale des Raseteurs

Mots-clés

Accueil du site