Rencontre avec Olivier Thibaud

jeudi 11 novembre 2004, par EricMagali

Nous sommes accueillis par Olivier Thibaud à qui nous avons demandé l’historique de la manade Thibaud frères.



- De quand date la manade Thibaud ?

C’est mon grand-père Jean Barthélemy Thibaud, qui fonda la manade en 1929. A l’époque, la manade se trouvait au Mas de l’hôpital, à Port Saint-Louis du Rhône. Deux ans plus tard, mon grand père est venu, ici à Saliers sur les anciens marais de Saliers et le domaine de Bourdet. La manade est maintenant maintenue par mon frère Jean-Daniel et moi même, sur ce même lieu.

- Quelle est l’origine de vos bêtes ?

Mon grand père a acheté ses premières têtes aux manades du Mistral d’Eyragues et Nou de la Houplière. Plus tard, vers 1973, nous avons acheté des vaches en provenance de Baroncelli. Le troupeau actuel a pour sang d’origine des Lapeyre, Guillierme et Lebret-Thibaud.

- Et l’année prochaine ?

Le sang Lebret est brave mais sans méchanceté. Nous avons mis 68 vaches sur étalon cette année, en ne conservant que les étalons venant des Lapeyre et Guillierme.


- De combien de têtes se compose votre cheptel ?


- 137 bovins
- 15 chevaux
Sur environs 100 hectares de pâture.

- Quels Biòus ont écrit les plus grandes heures de la manade ?

C’est Le Frisé qui apporta le premier la reconnaissance, avec le Gland d’Or remporté en 1938 à Beaucaire, la Cocarde d’Or en 1939 à Arles et la Palme d’Or en 1943 à Beaucaire.
Le plus grand taureau que la manade ait connu reste Lopez, Biou d’or 1958. Il remporta également la coupe de la révélation du trident d’ Or en 1962.
Plus près de nous, la manade a remporté le Trident d’or en 1973 avec les taureaux Cauet, Pollux et Tastevin à Aramon.
Du coté de ces dames, Anaïs et Jonquille respectivement en 1997 et 2000, ont été finalistes des préselections des vaches cocardières.

- Actuellement, parmi les bêtes inscrites en courses, quels sont les taureaux qui montent ?

J’ai 2 biòus de 9 ans : Arpagon et Saraghan, Castagne agé de 5 ans, et enfin Aumonier né en 1998.

- Parlez-nous d’ Aumonier quel est son parcours ?

Aumonier est né le 10 mars 1998, d’Anais, finaliste des préselections des vaches cocardières, et de Montpean. Il est donc d’origine Thibaud par sa mère et Lapeyre par son père. Il a commencé à courir en 2001.
_ Il a fait sa première course le 01 Juillet 2001 en tant que Tau neuf à Bellegarde. La même année il est sorti le 3 Septembre 2001 à Uzès.
Il a été bistourné le 18 Novembre 2001.

L’année suivante, Aumonier a couru à sept reprises.
- Le 19 Octobre il remporte le 1er prix de l’anapi à Marsillargues.
- Le 9 Novembre il est finaliste à Châteaurenard pour le trophée de l’école Taurine.

L’an dernier, (2003) il est sorti 4 fois,
- Le 27 Mai en protection à Montfrin
- Le 7 Juin en protection à Uzès
- Le 7 Août en avenir à Uzès
- Le 11 Octobre pour la finale des protections

Pour l’année 2004, il fait 7 courses.
2 en taureaux jeunes : le 27 Mai à Saint-Laurent d’Aigouze, et le 27 Août à Saint-Gilles.
5 en avenir :
- le 27 Mars à Bouillargues.
- Le 14 Juillet à Bellegarde
- Le 6 Août à Uzes
- Le 26 Septembre, il court à Montfrin pour la Finale du Gland d’or
- Il est Vainqueur à Cabannes du Trophée des petits manadiers le 24 Octobre

Aumonier remporte le prix du meilleur taureau de la saison pour sa course du 14 Juillet à Bellegarde.

- Comment le manadier juge t’il son taureau ?

C’est un taureau très calme en pays. En piste, il est exemplaire. Sa principale qualité est sa capacité d’anticipation. C’est pour cela qu’il a été remarqué depuis ses premières courses.

- De quel coté est il le plus difficile à razeter ?

Il n’a pas de coté de prédilection, ses sorties dépendent des raseteurs et de la piste. Il s’exprime mieux dans les grandes pistes, où il a le temps d’anticiper les razets.

- Comment se porte la manade aujourd’hui ?

On a eu une phase de creux qui semble maintenant être passée. On organise des ferrades, des Abrivados, on fait courir des cocardières et des taureaux... On a plusieurs bêtes qui promettent... La manade se porte bien...

P.-S.

Voilà pour le portrait de la manade Thibaud. Nous remercions Olivier Thibaud de nous avoir acceuilli et répondu à nos questions. Nous souhaitons longue vie à cette manade qui depuis plus de 70 ans, de génération en génération, est faite d’hommes et de femmes passionnés et qui ont la Fé.


Eric

Magali

THIBAUD 1931 - ...

Mots-clés

Accueil du site