Acampado de la Nacioun Gardiano

Assemblée générale 2006 à Chateaurenard

dimanche 19 mars 2006, par EricMagali

La nacioun gardiano avait perdu son capitaine en la personne d’André Dupuis. Il était temps de mettre un terme à cette période de transition, en intronisant un nouveau capitaine en la personne de Guy Chaptal.


JPEG - 63.3 ko
Une assistance studieuse

Beaucoup de monde dans la halle sportive du complexe Pierre de Coubertin à Chateaurenard. Gardians en veste velours et Arlésiennes en costume attendent que la réunion débute. Tous se connaissent bien sûr, et discutent çà et là par petits groupes. Ne serait le cadre, on se croirait un siècle plus tôt. Ici, ces dames portent le costume d’Arles. Elles sont si naturelles dans leur costume qu’on les dirait déguisées lorsqu’on le croise en vêtement d’aujourd’hui. Ces silhouettes d’un autre temps signent la tonalité de cette assemblée. Les gens qui sont ici ne viennent pas faire du style. Ils croient en leur terroir.

" Réunir les hommes pour sauver la race, et à terme, le Pays "
Cette maxime a cent ans, mais est toujours présente au coeur de tous.

Officiellement, la Nacioun Gardiano est née en 1909, succédant ainsi au "Coumitat Vierginien" créé par Frédéric Mistral.

Mistral avait dit au Marquis de Baroncelli, "Je te confie la Camargue, tu la connais mieux que moi". L’œuvre que le marquis a réalisée est grande et continue aujourd’hui plus encore qu’avant. Pour preuve ces 74 jeunes filles qui sont venues en 2005 prouver leur attachement au costume d’Arles en répondant à l’appel de la Nacioun et prenant le ruban lors des Fiesto Vierginenco.

JPEG - 62.6 ko
Mr André Rech Membre de la Nacioun gardiano depuis 1930

Le Coumitat vierginen date de 1904, c’était hier, il y a un siècle. Traversant la salle on entend des bribes de conversations. Elles tournent autour d’aujourd’hui et d’hier. Le tout est si habilement mélé qu’on ne peut oublier que l’on est aujourd’hui ce que l’on est que parce qu’hier fût ce qu’il a été.
Hasard des rencontres, nous voici discutant avec Mr Rech, membre de la Nacioun depuis 1930. André Rech a 92 ans, a chevauché avec le marquis en personne pour amener des taureaux à Marseille aux arènes du Prado... C’était hier, les marseillais ont oublié, pas André.

 Assemblée générale

Mr l’adjoint au Maire ouvre la réunion par un discours empreint de la fierté de la ville de recevoir ainsi la Nacioun Gardiano, rappelant que Chateaurenard s’enorgueillit de faire partie du pays d’Arles.

Le conseil de la nacioun a décidé de mettre un terme à la période d’interim suite au décès de son Capitaine André Dupuis et de procéder à l’élection d’un nouveau capitaine en la personne de son clavaire Guy Chaptal, qui fait l’unanimité. Dans les règles et la tradition le secrétaire présente le nouveau capitaine.

JPEG - 57.6 ko
Remise du Drapeau au nouveau capitaine

La remise du drapeau est faite par Mr Laurent Ayme. Sa voix claque et son discours mérite mieux que quelques lignes. Vibrez en écoutant parler Ce Majoral du Felibrige.

Windows Media Video - 631.1 ko
Inervention de Mr Laurent Ayme

Guy Chaptal devient ainsi le 7ème Capitaine de la Nacioun Gardiano. Il préside cette Acampado.

JPEG - 45.2 ko

Dans son discours d’intronisation, le capitaine remercie les siens et les membres du Conseil. Il inscrit les gardians de la nacioun dans le respect des traditions .

"Nous avons le devoir de faire respecter avec dignité nos traditions pour les défendre et être défendables devant les pouvoirs publics. Hommes de chevaux, nous nous devons de montrer le bon exemple."
Gardians de tradition, restons toujours unis avec la confrérie des gardians. Nos liens sont sincères, et nous œuvrons dans le même sens. Veillons également à la protection de ce petit coin de France, si convoité dans ce pays où seul le profit est roi.
D’autres ont voulu et su le préserver. Engageons-nous en poursuivant leur oeuvre et en pensant aux futures générations. La jeunesse de notre Pays est enthousiaste pour ses traditions. Dans les fêtes de nos villages, nombreux sont les cavaliers. Les Fiesto Vierginenco rassemblent de plus en plus de jeunes filles tant en Languedoc que dans la Provence, fières d’affirmer leur identité. Cette journée au succès incontesté, très forte en émotion, tant pour les organisateurs que pour les familles nous conforte dans notre idéal. Nous avons un devoir de transmission et d’exemple. Sachons le manifester et nous serons dignes de nos prédécésseurs dans cette Nacioun Gardiano.
Notre pèlerinage à Lourdes a dépassé nos espérances et même nos frontières. Que de chemin parcouru depuis notre premier pèlerinage en 1985.

Mr Chaptal termine en remerciant la municipalité de Chateaurenard, les reines d’Arles Nathalie Chay et ses demoiselles d’honneur, les anciennes reines présentes dans la salle, Mme la présidente du Ruban de Provence et Mr Laurent Ayme.

Anne Marie, secrétaire adjointe donne lecture du rapport moral, et Jean-Luc Bouis lecture du rapport financier. Rapports tous deux acceptés.

Guy Chaptal rappelle les évènements prévus pour 2006, [1]. Au chapitre divers, le sigle Nacioun est maintenant déposé à l’INPI, attention aux plagiaires...

Les prochaines acampado se situeront :
- Marguerittes en 2007
- Mauguio en 2008
- Beaucaire en 2009

 Les Fiesto Vierginenco

JPEG - 64.2 ko
Fiesto Vierginenco 2005

Anne Marie Erruz rappelle les règles à respecter pour la prise de ruban : Seules seront acceptées les jeunes filles agées de plus de 15 ans.

Anne-Marie en profite pour revenir sur un incident de 2005, une jeune femme mariée depuis plus de 2 mois a eu l’audace de se présenter pour prendre le ruban.

Aucune demande de pièce d’identité n’a été faite. La tradition de cet évènement c’est la confiance, la solidarité, l’honneteté.
Les candidates doivent envoyer leur demande assortie d’une lettre de motivation, leurs nom, prénom, adresse complète, et numero de téléphone directement à Mme Erruz [2]. Celles ci recevront un mois avant les fiesto un courrier leur expliquant le déroulement de la journée.

Il leur est demandé de porter ce jour là une cotonnade, assortie d’un fichu blanc et de se coiffer d’un ruban bleu marine.

Cette réunion est cloturée par une abrivado menée par Pierre Aubanel.

JPEG - 56.7 ko
Abrivado menée par la manade P Aubanel

D’autres photos sont accessibles ici* et là*

Portfolio

Herminie Laye et Emeline Enjalbert, demoiselles (...) Abrivado Nathalie Chay 19ème Reine d'Arles et Mr Guy Chaptal (...) Gardians Arlésiennes Florence Disset 18ème Reine d'Arles

Notes

[1] que vous retrouverez tant sur l’agenda de ce site, que sur celui de la nacioun

[2] Son adresse est sur le site de la nacioun


Eric

Magali

Groupes constitués

Mots-clés

Accueil du site