F.C.O

mercredi 4 février 2009, par Simbèu

Fièvre Catarrhale Ovine ou maladie de la langue bleue


La F.C.O également appelée "Bluetongue" en anglais, est une maladie virale, transmise par des insectes vecteurs du type Culicoides (moucherons, voir arabi*) .
24 sérotypes viraux différents sont répertoriés dans le monde.

Les espèces sensibles à la FCO sont les ruminants domestiques (ovins, bovins, caprins) et sauvages.

Cette maladie n’affecte pas l’homme et n’inspire donc aucune inquiétude ni pour la population, ni pour le consommateur.

Jusqu’en 1998, la F.C.O était considérée comme une maladie exotique avec une répartition tropicale. Elle a alors fait son apparition au Sud de l’Europe (Grèce, Italie, Espagne, Corse) où plusieurs sérotypes ont été identifiés (1, 2, 4, 9 et 16). Un nouveau sérotype, le séroype 8, est apparu en 2006 dans le Nord de l’Europe (Allemagne, Belgique, Pays-Bas et France continentale) et s’est en 2007 largement répandu sur le territoire communautaire.

Fièvre catarrhale en France :

La maladie est soumise dans ce pays à une déclaration obligatoire auprès de l’inspection vétérinaire.
La fièvre catarrhale est apparue pour la première fois en 2000 en Corse. Depuis cette date, 3 sérotypes différents ont pu être détectés (sérotypes 2, 4 et 16). On a pu observer une variabilité de l’expression clinique chez les ovins en fonction du sérotype. En 2006, le sérotype isolé sur la frontière avec la Belgique étant différent (sérotype 8), on a pu conclure que cette épizootie n’avait pas de rapport avec ce qui s’est déroulé en Méditerranée.
Depuis le 30 août 2006, 5 foyers ont été confirmés dans le nord et l’est de la France, concernant les départements du Nord, des Ardennes et de la Meuse, entraînant l’instauration de zones de surveillance de la maladie dans les zones limitrophes (16 départements).

L’année 2007 a également vu l’apparition du sérotype 1 en France continentale. En juin|2007, déja plus de 204 cas étaient déclarés en France : Ardennes, Nord, Aisne, Pas-de-Calais, Aube, Oise… En novembre 2007, un nouveau front se développe en provenance du Pays basque espagnol avec l’arrivée d’un foyer de la maladie due au sérotype 1 au Pays basque français.

Au 13/02/2008 la France compte plus de 17.000 cas. Ce nombre comprend les cas cliniques de la maladie c’est-à-dire les animaux qui ont déclaré la maladie mais il comprend aussi des animaux destinés à l’exportation(notamment vers l’Italie) et qui ont réagi positif à la prise de sang obligatoire depuis 3 mois. Ces animaux n’ont pas forcément déclaré la maladie mais ont pu être en contact avec elle et ont produit des anticorps. Le 14/02/2008 le ministre de l’Agriculture Michel Barnier annonce un plan de vaccination contre la fièvre catarrhale en France.

En France en 2008 252 nouveau cas ont été recensés au 17 juillet, et plus de 800 au 22 juillet. Malgré ces nombreux cas le budget du ministère ne prévoit pas de vrai moyen financier pour venir au secours des paysans, déjà sinistrés par l’augmentation des prix de l’alimentaire animale.

Voir article 4610


Simbèu

f

Mots-clés

Accueil du site