draille

mercredi 23 octobre 2002

Du N.C. fém. provençal draio francisé : chemin rural, ancienne voie de transhumance
(voie de communication)


Exemples :

- la draille de Palulongue (Arles) qui conduit de Gimeaux à Saliers et longe à un moment le Mas des Bernacles*, propriété de la manade Fabre-Mailhan.

- la draille "Marcel Guillarmet" dit "le cabot", gardian de mestiè .

C’est un petit chemin qui mène à la Palus, les prés de Marsillargues où la manade Laurent était installée. Le bayle, le pelot, le patron, c’était le cabot.

En souvenir de sa mémoire, ce bout de chemin, cette draille porte le nom de ce célèbre gardian.

Une draille au pied des Alpilles

Remarque : diminutifs : draiolo, draiouleto, draioun

P.-S.

A Paris on trouve la draille de Porte Ferrus dans le XIVème.


d

Mots-clés

Accueil du site