tau

mercredi 23 octobre 2002

N. C. masc. provençal : taureau entier, étalon
(élevage, course)


Donc non bistourné* .

Il est en principe, destiné, après sélection, à la reproduction dans la manade.
L’engouement récent pour les courses de tau, oblige les manadiers à en garder plus qu’ils ne voudraient ce qui leur occasionne des pertes .
Dans l’histoire de la course, seuls quatre cocardiers connurent la gloire sans être bistournés :

- Lou Para*
- Lou Prouvènço*
- Lou Sanglié*
- Lou Vovo*

Plus récemment, Danton (Rouquette), Lion (Laurent), Minos (Lautier), Blaise (Fabre-Mailhan) firent une bonne carrière de cocardiers.

Chaque année aux Saintes, en fin de saison, de nombreuses manades participent au Courses de tau Marcel Mailhan* .

tau
Un tau anonyme
Avise
Course de tau à Aubais

- Voir d’autres photos de tau...


Curiosité :

On trouve le terme "TAU" dans la dictionnaire de l’Académie française, 5ème Edition :
" TAU, substant. mascul. Terme de Blason.
Croix dont on a retranché la partie qui est au-dessus de la traverse ; elle se trouve dans plusieurs armoiries
."

Photo d’un élément de bâton de Tau, visible au Musée du Louvre


t

Mots-clés

Accueil du site