travettes

mercredi 23 octobre 2002

Du N.C. fém. provençal traveto (solive)
(l’arène)


Barreaux de fer séparant piste et théâtres.

travettes1

ou encore :

Selon l’ouvrage de Jeanne de Flandreyssy édité par A. Lemerre en 1911
"Dans les villages méridionaux, la place publique sur laquelle se déroulent les courses de taureaux est, en partie, fermée par de lourdes barres de bois appelées " traveto " en provençal. Plantées verticalement, elles sont fortement scellées entre elles par les deux extrémités et suffisamment écartées pour livrer passage à un homme.
A travers cette claie se sauvent, en cas de danger, les spectateurs qui, voulant suivre de plus près les péripéties de la lutte, ont abandonné les charrettes. "

Dans article : Vie et mort d’un taureau : PROUVENÇO (1/7)


t

Mots-clés

Accueil du site