tri

mercredi 23 octobre 2002

Elevage


Le matin d’une course, d’une ferrade, le manadier et ses
gardians acampent la manade. L’enferment dans le clos de tri...

Ils vont trier à cheval les taureaux de la course ou les vaches pour l’animation de la ferrade.

"Trier dans une manade, c’est prendre un taureau désigné du troupeau, en pays ou dans un enclos, l’isoler pour pouvoir le prendre en course ou lui faire des soins. " (R. Vinuesa)

Le tri se fait en solitaire ou à deux.

A remarquer : le rôle du simbèu*

Un tri aquatique chez J.C Blanc (photos de Thierry Chatel du 10 mai 2003.

JPEG - 15.8 ko
JPEG - 17.1 ko

L’action solitaire est la plus honorifique. Les cavaliers confirmés sont capables de trier au pas, voire séparer la bête de ses congénères les doigts dans ses naseaux. (pas dans ceux du gardian, mais dans ceux du bovidé)

Invariablement, quelle que soit la manade ou l’équipe, le manque de réussite est toujours de la faute de quelqu’un : un amateur novice, un spectateur...

Mais les vociférations, les invectives font partie intégrante du tri et un tri silencieux serait comme "un baiser sans moustache".


t

Mots-clés

Accueil du site