Codognan, Samedi 30 juin 2012.

samedi 23 juin 2012, par Boumian

Le Club Taurin les Enganes fête les filles avec un Carmen général.

Arlatenco (La Salérienne) sans contestation.


Dans le cadre de sa fête annuelle le club taurin organisait en cette veille d’honorer tous les papas du monde, une course de vaches cocardières comptant pour le trophée Philippe Thiers.

Elles étaient d’huit d’élevages différents et en opposition huit raseteurs plus quatre tourneurs.
Le travail n’a eu que très peu d’emprise sur ses vaches toutes décidées à en faire voir de toutes les couleurs à ces vilains canards blancs. J. Lafare, R. Roux, T. Douville, S.Fargier, S. Salinési, C. Castel, JL. Ricci, K Cartalade.

Le travail a été constant, mais souvent désordonné. Lafare J, J l, Ricci ont été honorés.
Pour les vaches toutes sont à citer avec un plus, sans contestation, pour Arlatenco (la Salérienne) et en 2em position Sibille (le Ternen.

Cyril Daniel en maître de cérémonie, et son papa au marquage des euros, n’ont pas lésiné en cette période de crise à annoncer des primes substantielles.
Ils ont fait jouer un Carmen Général

Gravesonnaise Caillan : Malgré sa chasse incessante, dans un petit périmètre elle sort le grand jeu. Sa 2em ficelle rentre.
4 Carmen rentrée comprise.

Mouette St Pierre : Sa vitalité la met en position de force. Titillée en permanence elle se bonifie et les hommes se retrouvent en difficulté. Ses deux glands au toril. 7 récompenses.

Tara Les beaumelles : Elle a du métier, bien placée elle fait front avec des arrivées terminées au fil. Elle retourne ses deux ficelles. 3 Carmen.

Ambre Blatiére Bessac : Bien positionnée, elle agrandit le cercle ce qui met encore les hommes en difficulté. Pour des poursuites appuyées, des séries bien conclues elle entend l’air de Bizet à 6 reprises. Elle retourne à l’étable avec ses deux glands les applaudissements et la musique.

Victoire Raynaud : De la bravoure à revendre, des poursuites appuyées. Les peu appliqués lui donnent l’occasion de briller par intermittence (dommage). Elle rentre tête haute avec sa cocarde et les honneurs qu’elle a reçu 3 fois. Applaudie elle aussi.

Sibille Le Ternen : 2em prix du concours, elle se lance à l’abordage sans concession. Ses finitions sont effectuées cornes menaçantes. 9 minutes agréables avec 10 Carmen dans son escarcelle.

Arlatenco La Salérienne : La vainqueur du jour avec la classe. Ses engagements prononcés défient les hommes. Sans baisser d’intensité elle réalise coup de barrière sur coup de barrière . Sans aucun refus elle conserve sa 2em ficelle. Une pluie de Carmen, du bonheur pour les nombreux spectateurs qui ont applaudi à tout rompre.

Christine La Galère : des qualités certes, mais loin de sa course de St Rémy (2011). Malgré tout quelques belles finitions . 2 fois l’air du toréador.


Boumian

C. R. 2012

Mots-clés

Accueil du site