Fin d’été

mercredi 4 septembre 2013, par Bernard

Un petit poème de Monique Garcin .

La fin de l’été sur la course camarguaise.


La fin de l’été sur la course camarguaise.

L’été finit les derniers jours de son temps,
Dans quelques jours l’automne sera son remplaçant.
Les arènes petit à petit, dans les fanfares et les défilés,
S’endorment sur leurs trophées.
La Coupo Santo et Carmen,
Retentissent, de moins en moins.
Bientôt, dans les prés s’assoupiront les taureaux.
Les raseteurs soigneront leurs bobos.
Dana le silence des cris et des bravos,
La saison taurine prendra fin.
Vivement l’an que vèn.

Longue sera son absence, sans la motivation
De la passion
Et des rencontres d’amitiés
Que la course camarguaise nous à données
Je sais pourtant,
Que durant la morte saison
Nous prendrons le temps,
Malgré nos occupations.
De nous téléphoner ou de nous rencontrer.
Peut-être, nous réunirons-nous, dans une manade … qui sait ?
Pour parler en toute gaieté du merveilleux été,
Que dans les arènes, ensemble nous avons passé.

Monique Garcin


Bernard

Poésie

Mots-clés

Accueil du site