Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2019 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 

 

Accueil du site > Actualités > Clubs Taurins et Organisateurs > Codognan > Arènes de Codognan

Arènes de Codognan

samedi 27 février 2016, par Alain et Jean-Noël Soubeiran

On remonte l’article écrit pas les frères Soubeiran, Alain et Jean-Loël, en mai 2008.

"C’est à la fin des années 1800 qu’au lieu-dit " Les baraques " de Codognan eurent lieu les premières courses de taureaux. En fait ces arènes étaient situées dans un ancien affenage utilisé par les diligences. " (...)

Le premier cocardier à avoir couru dans ces arènes était " Lou Para* " (1889 – 1915) du manadier Etienne Pouly.
Plus tard, au début du siècle dernier les taureaux couraient sur la place du village, notamment pour la fête votive du 14 juillet.

JPEG - 40.9 ko

Les cinq rues d’accès à la place étaient simplement fermées par des poteaux que l’on glissait dans des fers en forme de U scellés dans les murs. On peut d’ailleurs voir encore certains de ces fers.
Puis le plan de taureaux se transforma en plan de charrettes amenées par les viticulteurs. A cette époque il n’y avait pas de barricades et les raseteurs sautaient directement sur le bouton de la charrette (renflement central sur lequel est fixé le moyeu).
Enfin, petit à petit les théâtres remplacent les charrettes et des barrières à claire-voie sont posées. Il faut noter que ce "plan" était chaque année monté et démonté par les cantonniers du village. Dans ce plan de charrette et de théâtre ne couraient que des vaches et des taureaux jeunes.

Ainsi les taureaux couraient chaque année sur la place du village jusqu’en 1968 où la municipalité décida d’implanter les arènes dans un terrain à côté du lavoir et qui servait d’étendoir. Il faut savoir qu’entre temps, en 1967, les théâtres en tubes de Vergèze avaient été achetés et montés pour la première fois sur la Place du village.

Le toril à été réalisé par l’entreprise de maçonnerie Meyrueix de Codognan et les théâtres ont été montés par les membres du club taurin " Les Enganes " durant les grèves de mai 1968. Le club taurin "Les Enganes" toujours en activité aujourd’hui, avait été créé en 1967.

Pour la fête votive du 14 juillet 1968 et pour inaugurer ces arènes, un concours de manades Blatière - Lafont était présenté avec :
- Gobelet, Pluton, Capestang pour la manade Jean Lafont
et
- Juif, Bourdon, Vergézois III (Biòu d’or en 1970) pour la manade Blatière.

En 1981, la façade des théâtres étant en mauvais état, il fut décidé de la remplacer par un mur d’enceinte qui est toujours en place et qui fut encore construit par les membres du club taurin "Les Enganes".
L’inauguration de cette nouvelle enceinte eut lieu le 16 mai 1981 avec un concours de manades de taureaux jeunes Laurent – Blatière.
Puis le 13 juin 1982 en prélude de la fête votive un concours de manades Lafont – Blatière avec Bélori, Nogaret, Escamandre pour la manade Lafont et Prince, De Roche, Bramaïre pour la manade Blatière.
En 2006, la municipalité décida la mise en conformité des arènes. Ce qui nécessitait la reconstruction totale du toril et des gradins ainsi que la construction d’une infirmerie.

La première tranche livrée en 2007 fut la réalisation d’un toril à cases de l’infirmerie et du fronton de l’entrée.
La deuxième tranche comprenant les gradins, l’éclairage, la sonorisation, l’accès aux handicapés (gradins et toilettes) est maintenant terminée et sera inaugurée le samedi 31 mai 2008.

Nos arènes entièrement rénovées ont une capacité de 700 places assises et 15 places pour handicapés. La piste permet aux taureaux jeunes et aux vaches cocardières de s’exprimer pleinement et chaque année l’on peut voir de très bonnes courses de vaches. Ce fut le cas notamment en 2006 avec la royale de vaches cocardières de la manade Blatière qui fut désignée sur cette course meilleure royale de l’année.

Codognan et plus particulièrement les arènes ont été fidèles à la manade Blatière, car depuis la création de cette manade en 1921 par Alfred Blatière résidant à Vergèze, cette manade est venue sans interruption pour la fête votive. Cette fête votive qui ne pouvait se concevoir sans taureaux avait lieu chaque année au 14 juillet jusqu’en 1972 et depuis cette année là a lieu la deuxième quinzaine du mois de juin.

Première mise en ligne le 13 mai 2008

P.-S.

1.380

6 Messages de forum

  • Arènes de Codognan Le 27 février 2016 à 07:48 , par Bernard

    Parfait, puissent d’autres clubs prendre exemple et nous transmettre l’historique de leurs arènes, c’est ça aussi le patrimoine.
    - Mais aussi nous donner leur adresse exacte, leur téléphone spécifique aux arènes, et les coordonnées géographique,l’adresse internet du club Merci

    Répondre à ce message

  • Arènes de Codognan Le 27 février 2016 à 11:02 , par VOVO

    En 1898, Joseph DUCLOS, gardien-chef de MM. DESFONDS frères écrit au maire de CODOGNAN pour savoir si MM. GAUSSEN et FONTAYNE disent vrai. Il veut s’assurer que les arènes sont construites avec des estrades en planches, et s’il existe également des barricades tout autour de la piste.

    CODOGNAN - Dimanche 19 Novembre 1899 Direction PIGNAN (la grêla) Course du Marquis de BARONCELLI (Tout dégât commis dans les propriétés avoisinantes sera passible d’un procès-verbal)

    CODOGNAN - Dimanche 10 Juin 1900 Enclos GAUSSEN (Direction GAUSSEN - MICHEL - RIEUTORD) Les arènes ou l’enclos sont situés au sud de la nationale 113, à l’angle formé par la route du CAILAR et à gauche de ladite nationale, en direction de LUNEL. C’était la propriété du grand-père de M. Roger GAUSSEN dit " Chichol " gardian amateur de la manade BLATIERE.

    Après la course de YONNET frères, jeu du loto (une vache sauvage à 0.75 fr le carton)

    Razeteurs : GRANAT - BEAUCAIRE (roulette)

    CODOGNAN - Dimanche 8 avril 1900 Ouverture de la saison à l’enclos GAUSSEN et course de POULY avec le terrible " Paré " (roulette) " La cocarde du Paré à 150 fr, non enlevée (3 lots de 50 fr. à la tombola) "

    " Les taureaux, quoique maigres ont fourni une bonne course. Malgré le vent violent, beaucoup de monde (environ 1.500 à 1.600 personnes) " Razeteurs : Le NEGRO - AUBERT - MAZOYER

    Répondre à ce message

  • Arènes de Codognan Le 27 février 2016 à 11:33 , par VOVO

    LUNEL - Fêtes de Pentecôte 2 et 3 Juin 1895

    Le dimanche : Grande course de taureaux provenant de la manade PAPINAUD-DROUILLON du CAILAR.

    Le lundi : Grande course " 60 fr. de Cocardes ".

    Le mardi, pour la continuation de la foire, grande ferrade et course de 4 ternens.

    Entre le 4ème et le 5ème taureau, sera présenté " BAZILE " un taureau sauvage de PAPINAUD dressé par le jeune boîteux ZOL de CODOGNAN, lequel donnera à manger à l’animal au milieu de l’arène.

    Avis aux amateurs : Crochets tolérés

    Répondre à ce message

  • Arènes de Codognan Le 27 février 2016 à 15:49 , par Bernard

    Voilà des choses très intéressantes, d’où sortez-vos ça ?

    Répondre à ce message

  • Arènes de Codognan Le 27 février 2016 à 16:23 , par VOVO

    Principalement de " carnets de notes manuscrites "

    d’un Vergèzois.

    Répondre à ce message

    • Arènes de Codognan Le 28 février 2016 à 05:51 , par Bernard

      Heureusement qu’il y en a qui ont consigné des articles et notes afin que cela profite au plus grand nombre !

      Merci a lui et a vous qui nous faites revivre ces documents.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article