Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juillet 2020 »
L M M J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > Course et Bouvine : D’où venons-nous ? > Marseille et la Bouvine > Deux siècles de Bouvine à Marseille (2/3)

Deux siècles de Bouvine à Marseille (2/3)

1887 - 1903

dimanche 14 juin 2020, par Eric

Entre 1770 et 1962, de nombreux spectacles taurins ont eu lieu à Marseille.

1887, des jeux hispano-provençaux.

Les arènes du Prado, une piste de 60x40m, sont inaugurées à l’angle du Prado et de la rue Jean Mermoz le 17 Juillet 1887. Cette inauguration présente un spectacle à 12 000 spectateurs. L’affiche annonce :

Composition du quadrille :
- E. Pouly, 1er toréador français, 8 fois lauréat de Madrid ;
- Dedieu Second de Pouly, médaille de vermeil ;
- Lombros, 1er mantelliste français, médaille de vermeil ;
- L’aiglon 1er sauteur à la perche, médaille de vermeil ;
- Guillot sauteur sans perche, médaille d’argent ;
- Soulier sauteur sans rival, médaille d’argent.

Jeu du Manteau, sauts avec et sans perche, pose des cocardes, pose des banderilles, jeu de la Véronique, coup du manteau à genoux, passes de muleta, simulacre de la mort et enlèvement des cocardes sur le garrot.

La même année, le 25 juillet, une autre course est rapportée, mais celle-ci prend fin au 4ème taureau qui brise la mâchoire du toréador. La foule se met à gronder. Pour la calmer on lâche un taureau emboulé qui subit les assauts de jeunes en mal de sensation puis un sixième, cornes nues, qui fera un peu de ménage dans la piste.

De nombreuses courses landaises ont lieu, montrant des sauteurs avec et sans perche. Les courses sont prisées. A tel point que de nouvelles arènes sont construites

1893, un public exigeant et ... enflammé

Le 6 août 1893 est une date importante dans la tauromachie marseillaise, s’agissant là de la première mise à mort dans cette ville, réprimandée par le préfet...
Deux semaines plus tard, une nouvelle course a lieu. Malheureusement, les toréadors se révèlent incapables d’occire proprement le bétail. Une boucherie, qui, au deuxième taureau va faire sortir de ses gonds un public exigeant. La foule casse tout, incendie les arènes, et va même jusqu’à déraciner les platanes.
La ville écope de trois ans d’interdiction de courses.

1896, de mauvais spectacles... sanctionnés

Le 2 août, le ton est donné : un mauvais spectacle « hispano-landais » provoque la grogne, mais moins que le spectacles des « señoritas toreras » de la semaine suivante. Huit à neuf mille personnes expriment alors leur mécontentement en détruisant l’établissement du Prado et en y mettant le feu.
Ces arènes ne rouvriront que 2 ans plus tard, avec le 15 mai 1898 la première mise à mort de 6 taureaux.

1899, le Marquis à Marseille.

Marseille accueille ses premières courses libres en février, mars et juin, le Marquis amenant ses taureaux au Rond-Point du Prado le 4 Juin 1899.

1899 un public ... inflammable

Le 23 juillet, les Nouvelles Arènes de Marseille (ou nouvelles arènes du Rouet) sont inaugurées, dans la traverse Baccuet. Le spectacle est affligeant, la course est lamentable, les piques non réglementaires.
Aussi, la semaine suivante, la foule arrive très certainement remontée pour voir le spectacle. Les toréadors exigent le paiement des 4 000 pesetas de leur contrat pour sortir combattre. Ce contrat non honoré fait lambiner les choses, la foule s’impatiente... et met le feu à l’établissement après l’avoir détruit. Nouvelle interdiction de courses.

1903, 2 pistes pour un programme chargé...
Voici le programme des courses organisées à Marseille en cette année 1903 :

Piste Date Spectacle
Baccuet 22 mars Padilla et Murciano, 4 toros dont 2 espagnols (Carreros).
Prado 29 Mars Finito et Chico de Camilla, 6 Chabrier
Baccuet 5 Avril Suarito et Parraito, 6 Carreros
Prado 5 Avril Chico de Camilla, Murulla, 5 Lescot
Prado 11 Avril Pouly II et son quadrille, 4 Baroncelli-Javon
Prado 12 Avril Valenciano, Chico de Camila et Negret, 6 Desfonds
Baccuet 14 Avril Canario, Murciano, 6 Carreros
Prado 19 Avril Valenciano, 5 Lescot
Baccuet 19 Avril Valencia, José Mejías et Belcita, 6 Carreros
Prado 26 Avril Negret, 5 Lescot
Baccuet 26 Avril Pouly II, Faico Chico, 6 Baroncelli-Javon
Prado 3 Mai Carita, Aramis (Landais) et Emery Decollomb (caballero), 5 de l’Eyrelle
Baccuet 3 Mai Provençale avec Bayard et Racine, Ursus luttant avec un toro, 4 de Blanc, de l’Audience.
Baccuet 10 Mai Faico Chico et Murciano, 4 Lescot.
Baccuet 17 Mai Concours du matador de novillos (au simulacre). Metodo et Negret, 4 Lescot.
Bacccuet 24 Mai Negret et Cerrajillas, 4 Blanc
Prado 31 Mai Course Libre.
Prado 1er Juin Course Libre
Prado 7 Juin Morenito de Sevilla et Lucerito. Caballero : Emery Decollomb, 5 Desfonds.
Baccuet 7 Juin Negret et Polo, 6 Dijol
Prado 14 Juin Carillo et Alvarado, 6 Palières
Baccuet 14 juin Course Hisano-Landaise. Carita, Murulla, Aramis, 6 Blanc
Prado 5 Juillet Provençale, 5 Desfonds
Baccuet 5 Juillet La Camargue à Marseille avec Mlle Lescot (14 ans), ferrade, muselade, etc...
Prado 12 Juillet Course libre avec les amateurs de François le Boucher.
Baccuet 12 Juillet Faico Chico, Murciano, 6 Blanc
Prado 19 Juillet Défi de 1000Francs. Pouly II et Carita, 3 Desfonds, 3 Blanc
Baccuet 19 Juillet Course libre + 2 toros pour Loreto Chico (prix réduits).
Prado 26 Juillet Dufau, Aramais et François le Boucher (Lando-provençale), 7 Desfonds.
Baccuet 26 Juillet Course libre.
Prado 9 Août Course Libre
Prado 11 Août Course Libre
Prado 15 Août Course Libre
Baccuet 15 Août Course Libre
Prado 16 Août Course Libre
Baccuet 16 Août Course Libre
Prado 23 Août Carillo et Bocanegra, 5 croisés espagnols.
Prado 30 Août Carillo et Padilla Chico, 5 croisés de Mistral de Saint-Remy.
Prado 6 Septembre François le Boucher et course libre.
Prado 13 Septembre Défi Suarito, Negret, Padilla Chico et Murciano, 6 Blanc.
Baccuet 13 Septembre François le Boucher.
Prado 20 Septembre Padilla Chico, Loreto Chico, 6 Desfonds
Baccuet 20 Septembre Suarito, Murciano, 6 Blanc
Baccuet 27 Septembre Plaza partida. Pouly II, Racine faico Chico, Chiclanero, 4 Blanc, 1 Benumea, 1 Herreros

Les deux pistes finissent par se faire une guerre féroce organisant des spectacles concurrents.

1905 Arènes Boulevard Barral.

Le 14 Mai 1905, on inaugure des arènes Boulevard Barral. Jusqu’au 7 Août, date de la fermeture, trois arènes tourneront ensemble. Mais les spectacles et la qualité des pistes sont inadaptés.

Première mise en ligne le 17 avril 2008

P.-S.

Sources

- Marseille au quotidien : chroniques du XIXe / Pierre Echinard
- Deux Siècles de Tauromachie à Marseille / Paul Casanova
- On sort ! Musée d’Histoire de Marseille / Gilles Dienst

Un grand Merci
A Gilles Dienst, de l’association Arte Y Toro, d’ou sont extraites les images

Retour au début de l’article : 1 / 3* :
Aller à l’article : 3 / 3* :

2.200

5 Messages de forum

Répondre à cet article