Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« avril 2018 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
 

Aujourd'hui 24 avril 2018

-Transparences : du mardi 27 mars 2018 au lundi 26 novembre 2018 - à  SAINT HIPPOLYTE DU FORT
-Silhouettes : le 30 mars 2018 - à  ALBI
-Portraits d'Arlésiennes : du samedi 31 mars 2018 au lundi 30 avril 2018 - à  EYGALIERES
-L'éeventail de Joséphine à Eugénie : du mercredi 11 avril 2018 au vendredi 13 juillet 2018 - à  BOULOGNE BILLANCOURT
-Le Ruban à St Just St Rambert : du mardi 24 avril 2018 au samedi 30 juin 2018 - à  SAINJT-JUST-SAINT-RAMBERT

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > Habitat-Géographie > Les sites remarquables > Les Mas qui ont fait la Camargue > Mas de la Trésorière

Mas de la Trésorière

mercredi 10 janvier 2018, par Bernard

Sous ce patronyme on se doute bien qu’il y a été question d’argent, enfin presque...

si cette propriété a été ainsi dénommée c’est qu’elle a appartenu au Trésorier Général de la ville d’Arles.

Y demeurait à l’année, son épouse à qui il avait dédié cette propriété.

La propriété était située juste en dessous du Petit Rhône, tout près de l’intersection de l’autoroute et du Petit Rhône.

1 Message

  • Mas de la Trésorière Le 10 janvier à 08:55 , par Morra

    Bonjour, quelques infos sur le mas de la Trésorière.

    1466 : Terres et dépendances de la Trésorière en faveur du prieur de Trinquetaille au cens de 4 septiers de blé, par Philippin de Vietta.

    1604 : vente du mas par Jacques Imbert à Jacques Mossot (ou Moffot).

    1641 : collocation sur ledit mas en faveur d’Annibal de Nogaret.

    1641 : collocation de Jean Louis de Nogaret baron de Calvisson.

    1727 : Vente d’une partie des terres du mas en faveur de Peyras, parEtienne Pachet héritier d’Etienne Ducros son oncle.

    1732 : achat dudit mas par Antoinette Peyras fille marchande d’Arles de Joseph de Lonet de Nogaret de Calvisson, le même acquis par ledit Calvisson de dame Louise de Lonet de Nogaret de Calvisson et M de Calvisson son époux.

    1746 : reconnaissance par Jean Richesme médecin, fils de Trophime apothicaire celui-ci héritier de la Dlle Peyras de partie des terres du mas acquises par le chanoine Vidalon.

    1803 : acquis par Pierre Jouve ménager de la veuve Richeome.

    Bien à vous M Morra

    Répondre à ce message

Répondre à cet article