Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« décembre 2019 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > Habitat-Géographie > Les sites remarquables > Les abbayes > Abbayes en Camargue

Abbayes en Camargue

mercredi 15 octobre 2008

Histoire

Elles ont aujourd’hui disparu ou il n’en reste que quelques ruines.

Abbaye d’Ulmet.

C’était une abbaye cistercienne aujourd’hui disparue,
fondée en 1194 par le d’Aragon et comte de Provence, lorsque Hugues des baux , lui eut cédé ses nombreuses possessions de basse Camargue. A l’époque l’abbaye était proche du fleuve qui a porté son nom, le Rhône d’Ulmet. très isolée dans le territoire , malgré son appellation cet édifice servait surtout a la défense du fleuve . ses occupants étaient des moines soldats, surement plus soldats que moines, car ils n’ont jamais été rattaché a un quelconque ordre religieux, les terres entourant cette " abbaye" étant trop salés, ils y exploitaient le sel, denrée très recherchée à l’époque, . elle existait encore en 1224,
La disparition correspond à la fermeture de ce Rhône, et son détournement vers le Galéjon, le Rhône d’Ulmet asséché, il n’y eu plus de ressources en eau potable et non salée, plus d’eau douce, plus de vie possible.
Elle était située en Camargue à environ 25 km d’Arles à proximité d’un étang, l’étang de Fournelet, toujours existant et d’un bras du Rhône, le Rhône d’Ulmet, aujourd’hui atterri. Elle était l’une des huit filles de l’abbaye de Bonnevaux en Dauphiné, elle-même septième fille de Citeaux.

Abbaye de Psalmody (ou Psalmodie).

L’abbaye de Psalmodie ou de Psalmody était une abbaye bénédictine extrêmement influente au Moyen Âge dont les ruines sont situées aux alentours de Saint-Laurent-d’Aigouze, dans le Gard.

Abbaye de Sylvéréal.
En 1243, l’abbé d’Ulmet obtient de l’archevêque d’Arles l’autorisation de quitter Ulmet pour Sylvéréal, mais le transfert est finalement réalisé entre 1251 et 1270.

Abbaye de la Trinité.

Abbaye de Franquevaux.
C’était une abbaye cistercienne. Le petit village de Franquevaux s’est bâti sur ses ruines dont une grande partie des pierres a servi à ériger les murs de ses maisons.

P.-S.

Mis à jour le 15 octobre 2008 Apport de complément pour Ulmet le 10/01/14

4 Messages de forum

Répondre à cet article