Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« novembre 2019 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
 

 

Accueil du site > Vade Mecum > e > Èr di biòu

Èr di biòu

mercredi 18 juillet 2018

MàJ du 18/7/2018

Gr. Nom. provençal : air des taureaux
(la course, sonnerie)

Sonnerie qui annonce la sortie du taureau.

Avec les précisions apportées par le Chef de Fanfare de la Cavalerie du 2ème Régiment des Hussards

Sonnerie de trompette annonçant l’arrivée du taureau dans l’arène.

L’air est joué par une ou plusieurs trompettes.

L’air joué est celui appelé " Le rassemblement " et, dans l’armée, il fait partie des sonneries réglementaires à la trompette de cavalerie en usage depuis 1825 (modifié par les instructions du 18 juin 1912 et 10 juin 1922).

La phrase musicale est jouée ad libitum c’est à dire "à la volonté, au goût" de l’exécutant.
Il y a eu de minimes déformations, non dans les sons mais dans leur durée (changement de rythme).

Pour l’écouter il faut autoriser (même temporairement) Flash sur votre ordinateur

Er di biòu.
IMG/mp3/rassemblement-2.mp3
"Rappel pour Honneurs" et/ou "Rassemblement"

Mais, entre nous, on pourrait le renommer " lou rassemblamen " ou " l’acamp " puisque normalement c’est le moment où tout le public s’est réuni autour de l’arène pour voir (enfin) sortir lou biòu !!

JPEG - 52.9 ko
L’ Adjudant-chef Thierry MOUCHOT

Voici ce que nous en dit par mail, le Chef de Fanfare (ci-contre) de la Cavalerie du 2ème Régiment des Hussards : [1]

"La partition n’est pas conforme à l’écriture musicale mais néanmoins on peut reconnaître sans problème un air de sonnerie de cavalerie.
Si l’auteur a voulu que cette phrase musicale ne soit jouée qu’une seule fois (c’est le cas car il n’a pas mis de double point à la fin de sa phrase), la sonnerie est L’APPEL, s’il l’a oublié et que c’est joué deux fois, c’est LE RASSEMBLEMENT.
Sinon vous avez aussi le RAPPEL pour HONNEURS qui est joué au moins deux fois ou ad libitum pour rendre les honneurs en cavalerie pour les généraux de brigade et de division.
"

La date de son utilisation lors de la course se précise...

Grâce à "Lou Tèfle" qui fait référence à des ouvrages de Laborieux, Pellen/Martel et Naudot, nous savons maintenant :
- qu’en 1921 à Lunel, une trompette le jouait.
- qu’un clairon pouvait la remplacer et qu’un tambour l’accompagnait souvent.
- qu’en Languedoc on pouvait entendre un hautbois.

Il semble bien toutefois que chaque village faisait "avec les moyens du bord", le tambour ayant continué de rouler jusque dans les années 1950.
Remarque : une peña étant de nos jours pratiquement présente à toutes les finales, pourquoi ne pas en profiter pour accompagner la sonnerie de trompette par un roulement de tambour ?

Première mise en ligne le 6 novembre 2007

P.-S.

3.223-5.067

Notes

[1] Le 2° Régiment de Hussards est implanté à Sourdun (77), situé à 90 km à l’Est de Paris et à 60 km de Troyes, entre Provins(77) et Nogent-sur-Seine (10).

Répondre à cet article