Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« mai 2019 »
L M M J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > Ces personnages qui ont fait la Bouvine > FLANDREYSY Jeanne

FLANDREYSY Jeanne

lundi 7 janvier 2019, par Salva

Jeanne (Josephine, Désirée) Mellier - Madame de Flandreysy en littérature
L’ « abbesse du Roure »

Née le : 11 juillet 1874 à Valence (26)
DcD le : 15 mai 1959 à Avignon(84), à l’âge de 84 ans

Père : Etienne Mellier, né le 2 juillet 1836 à Valence, décédé : ?
Mère : Marie Louise Josephine Ladreyt, née le 20 février 1851 à St Donat sur Herbasse (26) ; Décédée : ?

Mariée le 2 septembre 1936 avec Emile Esperandieu, né le 11 novembre 1857

Jeanne de Flandreysy entame très tôt une carrière littéraire et journalistique.

Issue d’une famille drômoise, elle s’intéresse avec son père, l’archéologue Étienne Mellier, et sa mère Marie-Louise Ladreyt, à la culture provençale et écrit plusieurs ouvrages sur les principaux sites de la région.

En 1899, elle épouse à l’âge de 25 ans, un aristocrate écossais d’origine française, Aymar de Flandreysy.
Elle réside quelques mois sur ses terres mais devient 6 jours après, veuve à la suite d’un accident de chasse. (ou d’un naufrage, selon d’autres sources).
De mauvaises langues disent que ce mariage n’était qu’une supercherie "pour avoir un nom".

Son état-civil ne mentionne que son mariage en 1936, alors âgée de 62 ans, à Alésia, avec le Commandant Émile Espérandieu, Membre de l’Institut, conservateur des Musées Archéologiques de Nîmes et des Monuments Romains du Garden.

En 1918 elle devint propriétaire de l’Hôtel de la famille de Baroncelli-Javon en Avignon appelé "Palais du Roure" (XVème siècle) et y fonda une bibliothèque contenant de magnifiques archives iconographiques et un Institut méditerranéen inauguré en 1952 par le Ministre André Marie.

Le 10 juillet 1944 elle procède à la cession du Palais du Roure à la ville d’Avignon.

.
En 1904, vivant à Paris, elle débuta au Figaro, sous la direction de Gaston Calmette, et publia ses premiers ouvrages.

Elle écrit dans les rubriques littéraires de revues comme Le Figaro, La Nouvelle Revue, Les Annales politiques et littéraires ou Femina.

Collaboratrice du mécène marseillais, Jules Charles-Roux créateur des Éditions régionalistes, elle réunit un ensemble unique de 25 000 clichés photographiques, toujours conservés au Palais du Roure, évoquant la Provence et le Languedoc à la Belle Époque.

En 1908, à l’occasion du tournage du film Mireille elle rencontre, en Camargue, « lou Marquès », Folco de Baroncelli, avec qui elle a une brève liaison, avant d’en devenir l’égérie.

Dans le Palais du Roure, elle crée une collection de cloches de près de deux cents pièces.
Elle y réunit une collection de tableaux, meubles, objets insolites, manuscrits rares, revues, photographies et documents divers de Provence et des pays d’Oc, publie plusieurs ouvrages.

Émile Espérandieu (?), Jeanne de Flandreysy et Folco de Baroncelli-Javon habillés en indiens.

Bibliographie :

- la Vénus d’Arles et le Muséum Arlaten
- 1910 Histoire de Valence - Edité par P., Curendera
none
- 1911 : La Mort d’un taureau - Prouvènço - Paris : AlphonseLemerre
- 19xx : Correspondance de la Grande Guerre à Folco de Baroncelli - Paris : Classiques Garnier
- 19xx : Le crépuscule du Marquis : Folco de Baroncelli et Jeanne de Flandreysy : une année de correspondance - Avignon : Palais du Roure
- 1922 : Arles et l’abbaye de Montmajour, Jeanne de Flandreysy, Etienne Mellier ; Marseille : F. Detaille , 1922
- 19xx : La Femme provençale - Nîmes : Ed. Camariguo
etc...

La totalité sur ce lien :
http://bibliotheques.avignon.fr/in/...

1 Message

  • FLANDREYSY Jeanne Le 11 janvier à 10:58 , par Marc Leenhardt

    Sur la photo du Marquis et de Jeanne de Flandreysy costumés en indiens, la troisième personne n’est pas M Esperandieu mais Joe Hamman !

    Pour info les parents de Jeanne de Flandreysy sont décédés la même année : le 25 juillet 1925 pour sa mère et le 8 décembre 1925 à Avignon.

    Par ailleurs vous pouvez voir en ce moment au Palais du Roure une exposition consacrée à Mme de Flandreysy, collectionneuse et mécène ( jusqu’au 15 juin 2019)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article