Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« septembre 2019 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
 

 

Accueil du site > Actualités > F.F.C.C. > Les affaires > Rififi financier... et structurel 2015 > Jusqu’où ira-t-on ?

Jusqu’où ira-t-on ?

samedi 21 mai 2016, par Salva

Il fallait combler "le trou"...
La seule solution immédiate a été d’augmenter les différentes redevances fédérales.

Ce site l’avait annoncé : "Ce sont des mesures inflationnistes, en bout de course ce seront les Clubs Taurins et les spectateurs qui paieront".

Nous pouvons le constater toutes les fins de semaine : le prix d’entrée aux arènes augmente.

Voici un petit relevé du site de midi-libre :

TROPHEE DE L’AVENIR

SAMEDI 21 MAI
LE CRES : 16 h, 10 €, CT Joujou, dél. Batifort. (sic)
JONQUIERES-SAINT-VINCENT : 16 h, 9 €,
VALLABREGUES : 16 h, 8 €,
CAVAILLON : 15 h 30, 7 €
DIMANCHE 22 MAI
MONTFRIN : 16 h, 9 €
MARSILLARGUES : 16 h, 9 €
LE GRAU-DU-ROI : 16 h 30, 9 €
CABANNES : 16 h, 8 €
ISTRES : 16 h, 8 €
etc...

Après différents avis, pour les "invitations" il faut compter au moins 10% d’augmentation, pour la location des taureaux (je parle pour les petits clubs) 3% minimum...

Vos salaires, vos retraites, ont-ils augmenté dans les mêmes proportions ?

Puis, même si on considère que cela n’a pas d’importance, pensez-vous que ce soient des mesures susceptibles de ramener les spectateurs sur les gradins ?
C’est cela qui reste fondamental, le reste...

4 Messages de forum

  • Jusqu’où ira-t-on ? Le 22 mai 2016 à 09:01 , par Liberté

    Il serait intéressant par ailleurs SALVA, de savoir où en sont les poursuites engagées à l’encontre de ceux qui ont pillé les caisses de la FFCC ?

    Cette requête a été évoquée à la tribune par certains intervenants lors des AG extraordinaires à la fin de l’année 2015 et nous n’avons toujours pas de réponse à ce déni de justice.
    Au moins çà !!!!

    à une époque où tout fout le camp, on pourrait au moins faire du propre dans notre boutique !

    Liberté

    Répondre à ce message

    • Jusqu’où ira-t-on ? Le 23 mai 2016 à 16:31 , par Salva

      Qu’il soit bien clair pour tous que mes propos ne sont pas "des leçons", ce sont uniquement l’expression d’un avis qui est le mien et qui ne vaut que par l’importance qu’on lui prête...
      Je fais ce préambule car de "hauts responsables fédéraux" (du moins c’est ce qu’ils croient...) cherchant à me faire taire mdr dénigrent en prétendant que, sur ce site, "nous ne savons que critiquer, que nous ne proposons rien" et puis argument massue selon eux du genre : "qu’avons-nous fait pour la Bouvine, nous ?".

      Nous avons tous, sur ce site, au moins une chose en commun :
      - quand nous nous rendons aux courses et ce depuis des années, nous payons notre entrée. A ce titre, et ce n’est pas le moindre, nous méritons un minimum de respect car sans public, pas de courses !
      En plus, ne devant rien à personne nous avons gagné le droit de donner notre avis.

      Ce sont des choses simples mais même cela n’a pas changé.

      Tout cela pour dire, Liberté, qu’une épaisse chape de plomb s’est abattue sur le communication fédérale.
      Par exemple, et c’est visible par tous, le dernier compte-rendu date du 1er mars 2016.
      A croire que les instances, depuis, ne se retrouvent pas, que rien ne se fait....
      Rien de précis n’est dit, expliqué ou proposé.
      Comment dans ces conditions adhérer à un projet ?
      Comment avoir confiance en des gens dont la principale vertu est celle des trois singes...

      Alors pour ce qui est des Commissions, existent-elles vraiment ?
      Pas de Commission de Discipline 1ère instance et appel.
      Normal me direz-vous, "les loups ne se mangent pas entre eux !"
      Les autres, se sont elles déjà réunies ? Peut-être on attend 2017...

      Alors pour savoir "où en sont les poursuites engagées à l’encontre de ceux qui ont pillé les caisses de la FFCC ? "
      C’est du jus de boudin.

      La seule chose qui ait été dite publiquement sur le sujet (j’ai l’enregistrement) c’est qu’il était envisagé d’abandonner les poursuites envers le trésorier au motif que les frais de procédure étaient trop élevés et que compte-tenu de l’insolvabilité de celui-ci etc, etc...

      Ensuite, concernant les autres (s’il y avait lieu) on a pu constater qu’ils avaient été globalement absous. La preuve : 7 sur 35 du comité précédent sont dans le nouveau Comité. Qu’est-ce que l’on disait à propos des loups ?

      Quand on présente un projet, quand on veut que les licenciés, les afeciouna, adhérent au projet on se doit d’expliquer. Expliquer non pas en une seule fois mais rendre compte de l’avancement des travaux au fur et à mesure qu’ils s’accomplissent. Rien de tout cela.

      Alors, comment faire pour avoir confiance en ces personnes-là ?
      Il ne s’agit en aucun cas de malhonnêteté ou de manque de loyauté ; il s’agit d’un manque de capacité à gérer des affaires.
      La récente affaire des adresses erronées d’institutionnels nous l’a encore démontré : "le professionnalisme" recherché n’est pas encore arrivé !

      Répondre à ce message

  • Jusqu’où ira-t-on ? Le 23 mai 2016 à 06:42 , par ARELATE

    Oui, c’est cher, très cher pour certaines courses pour des retraités (un couple) les entrées, le petit café (2) le coup à boire à la pause (2) le paquet de frites,pour les frais de déplacement (l’essence) on calcule les km. :-((

    Par contre après trois mois de gérance nous n’avons aucune estimation de nos finances ( je suis licencié):-O

    Répondre à ce message

  • Jusqu’où ira-t-on ? Le 23 mai 2016 à 13:10 , par Bernard

    La fédé ne communique pas plus que l’ancienne équipe, j’avais fondé de précieux espoirs de voir une nette amélioration, mais !!!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article