Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juillet 2019 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
 

 

Accueil du site > Actualités > Bouvine > Les spectacles de rue > La Charte G.M.A.B.T.C. concernant les spectacles de rue - fév. (...)

La Charte G.M.A.B.T.C. concernant les spectacles de rue - fév. 2015

samedi 10 février 2018, par Salva

Le sujet devenant d’une brûlante actualité, je remonte cet article.

Le G.M.A.B.T.C. a changé de nom le 4 février 2018 et devient le Groupement des manadiers de Traditions Camargue. (G.M.T.C.)


Pour faciliter de lecture, elle est d’abord retranscrite avec la typographie propre au site, suivent les fac-similés des originaux (un click sur l’image pour l’agrandir).

Retour au SOMMAIRE... *

.
Préambule de la Rédaction : cette Charte est susceptible d’être modifiée dans des délais très courts. Nous nous efforcerons de la mettre à jour (NdR).

GROUPEMENT DES MANADIERS D’ABRIVADO, BANDIDO ET TRADITIONS CAMARGUES (G.M.A.B.T.C.)

Charte pour le bon déroulement des Manifestations Taurines

  1. Abrivado et Bandido :

bouvine.info
La liste des Manades appartenant au groupement sera mise à jour annuellement.
1.1.) Généralités :
- Un contrat bien formulé devra être signé entre les deux parties, le Manadier et l’Organisateur. Il comprendra OBLIGATOIREMENT : le jour et la date de la manifestation, l’heure de la manifestation ainsi que le parcours défini,
- Le manadier devra fournir à l’organisateur :
— L’attestation d’assurance de la manade,
— L’attestation de prophylaxie ou copie de la carte verte d’un Anouble (Bêtes âgées d’un an),
— La copie de la Licence fédérale de Manadier.
— Les gardians devront fournir au manadier : l’attestation d’assurance responsabilité civile couvrant les risques encourus lors des manifestations taurines (ferrades, Abrivado, Bandido, jeux de gardians, défilés, etc…).
— La tenue des gardians ainsi que leur comportement devront être corrects et leurs chevaux devront être de « type » Camargue.

1.2.) Déroulement et Organisation : bouvine.info
- Abrivado depuis les Prés jusqu’aux Arènes et Bandido des Arènes vers les Prés
- La manifestation comprendra de 4 à 7 taureaux cornes sciées ou protégées (Taureaux cornes nues, ou autres nombres de taureaux, se référer à l’article 3) qui seront lâchés en même temps lors de l’Abrivado,
- La Bandido 1 par 1 au départ des Arènes seront sous la responsabilité de l’Organisateur,
- Le nombre de cavaliers devra être adapté au nombre de taureaux lâchés.
- Abrivado et Bandido réalisés de « camion à camion » ou de « camions à Arènes »
- En principe : 1 seul passage pour l’Abrivado avec les 4 ou les 7 taureaux lâchés en même temps,
- Plusieurs passages seront possibles : ces derniers seront bien à définir entre le Manadier et l’Organisateur avant la manifestation, suivant les parcours les passages ne devront pas excédés 30 minutes de travail dans le respect de nos bêtes et de nos traditions.
- Le nombre de cavaliers devra être adapté au nombre de taureaux lâchés.

1.3.) Le Rôle de l’Organisateur (personne morale ou de droit public ou son délégué)  :
- L’Organisateur doit s’assurer auprès d’une Compagnie d’assurance solvable et précisant bien la ou les natures des manifestations taurines (Abrivado, Bandido, Encierro…),
- Il doit vérifier qu’avant le DEPART de chaque manifestation, Abrivado ou Bandido, il n’y ait aucun obstacle sur la ou les voies empruntées par la manifestation,
- L’Organisateur doit, pour la sécurité, s’assurer que le parcours est bien protégé ; il doit avertir le public afin que la manifestation ne soit pas ignorée de ces derniers,
- Un bombe à grande puissance sonore doit être tirée avant le début de la dite manifestation et une seconde doit être tirée à la fin de la dite manifestation,
- La Police municipale ou l’Organisateur devra s’assurer que le parcours est bien dégagé de tout obstacle ; SI BESOIN : en fonction du public ou des circonstances il faudra faire passer un véhicule sonorisé pour prévenir la manifestation.
- Interdire tous projectiles et tout ce qui peut obstruer le parcours (bâches, cartons, etc…) ainsi que tous véhicules terrestres à moteur,
- Les précautions ci-dessus relèvent de la seule responsabilité de l’Organisateur ou de la Commune,
- Le Manadier ne pourra en aucun cas être tenu responsable si l’un des points cités ci-dessus n’est pas respecté, et donc sa responsabilité ne sera en aucun cas engagée.

1.4.) Les obligations de l’Organisateur et de la Commune (personne morale ou de droit public ou son délégué) :
- Elles sont précisées au paragraphe « 1.3.) Le Rôle de l’Organisateur (personne morale ou de droit public ou son délégué) » selon le type de la manifestation prévue,
- Ils devront respectés et faire respecter le bon ordonnancement des manifestations organisées sous son égide,
- L’Organisateur s’engage à afficher sur le parcours : l’heure, la qualité de la manifestation en plusieurs langues s’il le faut,
- L’Organisateur ne devra pas avoir recours à des manadiers dont la compétence n’est pas requise pour les différentes manifestations. La liste sera fournie à la demande de chaque organisateur par le secrétariat du « Groupement des Manadiers d’Abrivado, Bandido et Traditions Camargues ».

1.5.) Les responsabilités du Manadier :
- Le Manadier doit appartenir au « GMABTC »,
- Il devra fournir une Responsabilité civile incluant toutes les manifestations prévues par cette dite charte,
- Le Manadier doit s’assurer que ses gardians sont tous couverts et possèdent bien une Responsabilité civile pour effectuer et participer aux dites manifestations prévues par la Charte,
- Le Manadier doit s’assurer de la compétence de ses gardians et de leur bonne tenue autant vestimentaire que relationnelle,
« A savoir que toutes manifestations taurines comportent des risques (public et cavaliers en priorité), que le Code civil article 1385 dit que le manadier est le gardien et responsable de ses animaux et en l’occurrence de la compétence de ses cavaliers. Il est donc responsable de l’encadrement de ses taureaux et de leurs échappés s’ils ne sont pas suffisamment maîtrisés ».
Mais il ne serait en aucun cas tenu responsable du comportement de ceux ou celles qui se trouvent sur le parcours, avec le plus souvent des comportements très éloignés de la compréhension culturelle de l’Abrivado-Bandido et pas d’avantage d’une absence de sécurisation qui incombe bien évidement aux organisateurs et plus particulièrement à la Commune.
- Le Manadier n’est pas l’autorité suffisante pour commander la Police Municipale.
- Les participants se trouvant sur le parcours pour faire échapper ou attraper le taureau sont bien évidement responsables de leurs actes et de ce fait de leurs éventuelles conséquences si dramatiques soit elles.
- La Commune demeure responsable de la sécurisation du parcours et du maintien des règles de sécurité les plus élémentaires quant au comportement des citoyens se trouvant sur le dit parcours. bouvine.info

  2. Encierro et concours d’Encierro  :

- Le parcours devra être parfaitement fermé : cette responsabilité incombe à l’Organisateur,
- Le public devra être informé de la manifestation : jour, date, heure et parcours,
- L’Encierro comprendra plusieurs taureaux lâchés ensemble ou séparément cornes protégées par des cuirs ne dépassant pas 1 heure.
- Les conditions d’organisation et de sécurité sont les mêmes que pour les Abrivado-Bandido.
- Les Encierro de vaches ou de veaux sont STRICTEMENT INTERDITES !!!

  3. Exceptions d’Organisations de Spectacles de Rues :

- Les lâchers de taureaux : 8,10,20,30… taureaux
- Les Abrivado de Plages et autres Manifestations concernées (Encierro Eyraguaise, Abrivado cornes nues à Saint Rémy de Provence etc …)
Le manadier est seul juge du nombre de cavaliers qui doivent participer à ces dites Abrivado et n’est pas responsable des cavaliers n’appartenant pas à sa manade. bouvine.info

Cette Charte a été validée par tous les membres du Groupement lors de l’assemblée générale du 21 novembre 2014.

Charte déposée en préfecture des Bouches du Rhône, du Gard, de l’Hérault et des Mairies. bouvine.info

Retour au SOMMAIRE... *

Fac-similés des originaux :

JPEG - 195.6 ko
GIF - 52.1 ko
GIF - 26.9 ko

Retour au SOMMAIRE... *

Première mise en ligne le 18 février 2015

P.-S.

3.018

6 Messages de forum

  • En matière de produits sur le marché, on connait une multitude d’appellations genre "A.O.C.", "A.O.P.", etc...
    Elles sont censées garantir leur origine, leur qualité, leur...etc.
    Bien entendu pour leur consommation, le client peut en tenir compte ou... pas.
    Surtout qu’en général les tarifs augmentent avec l’estampille.

    En matière de spectacles de rue nous disposons désormais de l’appellation "G.M.A.B.T.C.".
    Loin de moi l’idée de comparer un vin AOC ou une viande AOP avec une abrivado ! J’ai trop d’admiration pour ce qu’ils font !
    Je parle uniquement de la qualification en tant qu’appellation.
    Le Groupement lance le défi de la qualité en s’adressant à eux ; cela ne peut être qu’une bonne chose.
    A lui de se faire respecter.

    Par contre, sur le plan de l’organisation je constate une différence de taille :
    Sur la première charte (2004) il était prévu :

    -  I 1 : Généralités :
    - Ces manifestations seront inscrites au calendrier de la FFCC.
    - Le manadier doit fournir sa licence et les cavaliers la leur.

    et
    I 3 Obligations de l’organisateur
    - L’organisateur ne pourra, en aucun cas, avoir recours à des manadiers, gardians et cavaliers non licenciés à la FFCC

    Sur la nouvelle charte il est dit :

    1.1.) Généralités :
    - Un contrat bien formulé devra être signé entre les deux parties
    (C’est nouveau NdR)
    - Le manadier devra fournir à l’organisateur :
    - La copie de la Licence fédérale de Manadier.
    - Les gardians devront fournir au manadier : l’attestation d’assurance responsabilité civile couvrant les risques encourus lors des manifestations taurines (ferrades, Abrivado, Bandido, jeux de gardians, défilés, etc…).

    et
    1.5.) Les responsabilités du Manadier :
    - Le Manadier doit s’assurer que ses gardians sont tous couverts et possèdent bien une Responsabilité civile pour effectuer et participer aux dites manifestations prévues par la Charte,

    Exit pour les cavaliers l’obligation d’une licence fédérale de Cavalier Camarguais !
    Ce n’est pas une bonne chose et l’A.G.N.S. va devoir se bouger si elle entend rester au sein de la fédération pour défendre les intérêts des cavaliers !

    Mais... ne serait-ce pas voulu ?
    Cela corroborerait les propos rapportés lors de leur A.G. où on prête à son président les paroles suivantes :
    ""De toute façon, sport ou culture, la responsabilité civile est la même pour tout le monde. Actuellement on prospecte mais nous n’avons toujours pas de réponse"

    "On prospecte" ? Est-ce dire que l’assurance liée à la licence ne convient pas ?
    Trouver ailleurs c’est quitter la FD...

    Bonjour l’ambiance !

    Répondre à ce message

  • La Charte G.M.A.B.T.C. concernant les spectacles de rue - fév. 2015 Le 17 février 2018 à 08:16 , par Sacripan

    Ce qui me plait dans l’article 1.1 : les chevaux de Type Camargue .

    Hauteur au garrot , robe blanche, cela va être dur a faire respecter.

    Répondre à ce message

  • La Charte G.M.A.B.T.C. concernant les spectacles de rue - fév. 2015 Le 17 février 2018 à 18:15 , par Bernard

    Est-ce encore valable !!!!! maintenant qu’ils ont quitté la fédé ?

    Répondre à ce message

  • La Charte G.M.A.B.T.C. concernant les spectacles de rue - fév. 2015 Le 19 février 2018 à 06:31 , par Bernard

    Je voulais parler de l’application de la charte, ou du règlement devant s’appliquer aux spectacles de rues, vu qu’ils ne font plus parti de la FFCC.
    — Qu’ils aient leur propre règlement, soit, que ce règlement se soit calqué sur celui de la fédé !!!!! aucune idée, je ne l’ai pas trouvé nulle part,

    Répondre à ce message

    • La Charte G.M.A.B.T.C. concernant les spectacles de rue - fév. 2015 Le 19 février 2018 à 18:02 , par Sacripan

      Le fait qu"il ne font plus partie de la FFCC ne peut que nuire - peut être un jour - au spectacles de rue.

      Si un préfet va contre ce genre de spectacle (comme ce le fut pour le taureau à la corde ) le manque d’union peut leur jouer un tour.
      L’avenir nous le dira.

      Mais au moment ou toutes les instances de la Camargue doivent se serrer les coudes aussi bien pour nos traditions que financièrement, on se fait toujours la petit guerre .

      Répondre à ce message

Répondre à cet article