Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« octobre 2021 »
L M M J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > Milieu Naturel > Faune > Le pougaou

Le pougaou

jeudi 1er octobre 2020, par Salva

Outre le bien connu Club Taurin de Montfrin, les pougaou (ou anguilles) sont des poissons serpentiformes d’environ un mètre de long et d’un poids allant jusqu’à 1 kg.
C’est un prédateur omnivore, charognard, qui chasse essentiellement la nuit.

Il peut être aussi appelé :
pougaou, coureuse, anguille à bec, angèle, anguielo, andouille, chardia, lachenau, mouregain, serpent d’eau, resso, verniau, long-bec, verniau, pimperneau, ...

Jeunes :
bouiron [1], civelle, pibale, ...

JPEG - 28 ko

Classement :

Le classement des anguilles - que l’on rencontre vers l’embouchure du Rhône - en quatre espèces est tiré du Mémoire "Considérations sur les poissons et particulièrement sur les anguilles" lu à la Société Royale et Centrale d’agriculture.
Ce, le 1er juillet 1840 par Mr le Baron de Rivière [2]
.
.
.

- 1 l’anguille fine ainsi nommée tant qu’elle est de taille réduite, puis prend le nom de pougaou quand elle pèse, environ, 500gr. Pêchée dans les marais et les roubines c’est la plus estimée de toutes.
- 2 la bomarenque d’égale qualité mais qui ne dépasse pas les 125 gr.
- 3 la pounchuroto - anguille pointue qu’on nomme aussi lufru - grosse comme un pougaou mais de qualité culinaire inférieure.
- 4 la margagnon ou lachiman, c’est la plus commune, la plus rustique mais aussi la plus mauvaise. Se pêche en eaux vives.

civelle, pibale

Description :

Corps allongé serpentiforme, dépourvu de nageoires pelviennes. L’anale et la dorsale sont réunies en une seule nageoire très longue. Sur le dos part une nageoire qui se termine derrière l’anus et fait office de caudale et d’anale.

La couleur de l’anguille européenne évolue au cours de son existence. Elle change en effet progressivement d’aspect. L’anguille européenne est tout d’abord une larve. Elle devient ensuite une civelle, puis une anguillette. On l’appelle anguille à l’âge adulte. A chacune des principales étapes de la croissance de l’anguille correspond une couleur. Lorsqu’elle est encore à l’état de larve, son corps est transparent. Arrivée à l’âge adulte, elle prend une teinte brune et son ventre jaunit. Au moment où l’anguille migre vers la mer, elle devient argentée.

Les anguilles européennes naissent dans la mer des Sargasses, au large de la Floride. Pendant une migration de 7 à 9 mois, les jeunes anguilles sont portées par le Gulf Stram jusqu’au continent européen. C’est au terme de ce voyage qu’elle vont remonter le long des fleuves. Nous les retrouvons dans les cours d’eau et les marais

L’anguille européenne a une apparence serpentiforme. Son corps cylindrique est recouvert d’un mucus qui facilite ses déplacements par ondulation, ce qu’on appelle la reptation. Il possède également des petites écailles incrustées. L’anguille européenne est munie d’une nageoire pectorale peu développée. Ses nageoires caudale, dorsale et anale fusionnent entre elles.

Croissance  : 7 mm à l’éclosion, 20 à 30 cm vers 5 ans (de 3 à 8 cm par an).

Sa préparation culinaire :

La façon la plus courante de préparer de l’anguille fraîche est en matelote, c’est-à-dire cuite dans du vin.
Elle peut également être pochée, sautée, cuite en brochettes ou en ragoût.
Les plus petites anguilles peuvent être grillées.

Les anguilles s’alimentent surtout la nuit.
En eaux douces, elles se nourrissent d’invertébrés, mollusques, larves d’insectes, insectes, crustacés et poissons. Elles ne s’alimentent pas l’hiver où elles s’enfoncent dans la vase.

Les anguilles naissent dans la mer des Sargasses, près des Bermudes.
Elles naissent toutes femelles, puis certaines changent de sexe. Les larves sont ensuite entraînées par les courants vers les fleuves d’Europe et d’Amérique du Nord. Seules les femelles s’engagent dans les estuaires, ceux de la Loire et de la Gironde pour la France. A ce stade, les anguilles ont trois ans et sont très petites (de 6 à 9 centimètres) et transparentes. On les appelle alors "civelles", ou "pibales" au Pays basque.

Espèce en danger :

l’anguille européenne est aujourd’hui en voie de disparition. Le renouvellement de l’espèce n’est plus correctement assurée. Le nombre de naissance n’est pas suffisant pour compenser celui des morts. De plus, il faut savoir que l’anguille européenne ne peut se reproduire qu’une seule fois dans sa vie

Un pintxo  : angulas ou civelles à la casserole (30€ dans un bar de Salamanca-Pays Basque).

Les causes de cette diminution de la population sont multiples : surpêche, pollution, parasites…
La circulation océanique étant modifiée par le réchauffement climatique, les jeunes anguilles ont plus de difficulté à rejoindre l’Europe. L’arrivée de civelles a chuté de 99% au cours des 50 dernières années.

Notes

[1] Bouiron : petite anguille de 2 à 5 mm d’épaisseur

[2] Extraordinaire !
S’appeler Rivière et pondre un mémoire sur les poissons...
Gageons qu’il est bien informé.

2 Messages de forum

  • Le pougaou ou anguille Le 16 septembre 2020 à 09:50 , par Salva

    Concernant sa préparation culinaire, à mon avis, rien ne vaut l’anguille fumée telle que les préparait notre ami "le Sauvage" du côté de La Capelude (Grau du Roi)...

    Des heures suspendues au-dessus d’un tonneau où se consumait un feu d’aiguilles de pin, maîtrisé avec des chiffons humides...

    Dégustées avec du nectar des dieux de couleur claire, les copains autour, faisant fi des moustiques... c’est ça la Vie !
    B-)

    Répondre à ce message

    • Le pougaou ou anguille Le 1er octobre 2020 à 16:09 , par Liberté

      Au pays des anguilles les cailarens sont rois !
      Je l’affirme !

      Je me souviens d’une sortie printanière de Camarina au Cailar à la manade St Pierre.
      Un menu abondant comprenait, entre autre, des anguilles en persillade préparées par la manadière en guise de deuxième hors d’oeuvre.

      Et bien croyez le ou pas on a failli en rester là avec du rab en veux-tu en voilà tant le fumé fut excellent.

      Je ne serais pas étonné que d’autres clubs taurins ayant passé par là auraient choisi comme emblème ou comme appellation "La belle anguille cailarenco."

      Liberté.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article