Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« décembre 2019 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > 50. Les hommes en blanc > Biographies - Palmarés > CHOMEL Christian > Le "temple" lors d’un raset

Le "temple" lors d’un raset

mercredi 22 mai 2019, par Salva

Comme souvent sur les gradins, lorsque la course n’accapare pas toute notre attention - et cela arrive trop souvent ! - des discussions très intéressantes s’engagent.

J’étais donc sur les gradins à Vauvert pour une course de Ligue soporifique et avec mon voisin - un aficionado authentique - nous engageons la conversation : différences fondamentales entre les aficionados et les afeciouna.
A aucun moment il ne s’est agi de déterminer la suprématie de l’une sur l’autre mais uniquement de l’attitude de l’acteur envers le toro-taureau.

"Oui, me disait-il, je ne pense pas qu’on rencontre dans un raset les trois phases fondamentales nécessaires à une bonne passe du toreo.
Dans la Course Camarguaise par analogie on retrouve le cite, la course devant le taureau mais jamais le "temple" (domination)"
.

Il faisait allusion aux trois règles fondamentales que le maestro se doit de respecter pour montrer son contrôle sur le toro : "citar, mandar, templar" que je traduirais librement par "citer, conduire, dominer".

Je lui dédie cette photo de Christian Chomel - faite par Ph. Naval - aux Saintes face à Le Fri de Cuillé le 15 août 1984.
Il pourra constater d’abord le regard puis le bras - au moment de prendre l’attribut - dans le prolongement de la colonne vertébrale du cornupède (clin d’œil à Bernard).
On dirait que le temps est suspendu le temps d’un millième de seconde lorsque le raseteur pose la main... comme cela a l’air facile mais cela montre, à mon avis, que Monsieur Christian Chomel était au sommet de son art et qu’il dominait le taureau !

J’aurai plaisir Claude à te rencontrer à nouveau et deviser à souhait sur ce qui nous passionne.

Répondre à cet article