Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« août 2019 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
 

 

Accueil du site > Actualités > Les Associations > Les Amis de la manade Blatière-Bessac > Les Amis de la Manade Blatière-Bessac rendent hommage à Michel Delord alias (...)

Les Amis de la Manade Blatière-Bessac rendent hommage à Michel Delord alias "DUR"

mercredi 11 octobre 2017, par Salva

L’hommage à été rendu lors de l’acampado de l’association par la voix de Philippe Blatière, trésorier, le samedi 7 octobre 2017 :

Hommage à DUR

Cher amis,

Avant d’attaquer nos agapes annuelles je voudrais rendre hommage à Michel DELORD surnommé DUR.

DUR a été Revistero pour LA MARSEILLAISE et il n’était pas tendre avec les razeteurs.
Dernièrement, le Trésorier a croisé un ancien Président des razeteurs et ils ont évoqué ensemble la mémoire de DUR, il lui a expliqué qu’à l’occasion d’un repas à la manade il s’était retrouvé côte à côte et qu’il avait découvert quelqu’un de sympathique, qui méritait d’être connu.

Mais pour autant, s’il savait égratigner les blancs, cela ne l’a pas empêché de participer à la création de l’école taurine de Lunel.

Michel écrivait également dans le rincon du club taurin LA VERDAD sur la corrida. Là aussi ces articles étaient clairs, précis et démontraient sa parfaite connaissance de la lidia.

De tous ses écrits c’est la mise en avant du taureau qui transpirait.
L’homme passait en deuxième position, sauf lorsqu’il mettait l’animal en lumière. Mais ça ne durait pas longtemps, vite on revenait à la prestation du taureau. Il les aimait durs, solides, qui portent le danger.
Pas ces bichos faciles qui vous prennent des razets et des razets ou sur lequel on s’appuie pour aller sauter la barricade. Pour lui ce n’était pas intéressant.

Michel était aussi un personnage, qu’il fallait connaître pour rentrer dans sa gentillesse, sa générosité. Sous un aspect bourru ou rousigon comme il savait très bien faire, se logeait quelqu’un de bien, d’attentif et généreux.

Il a toujours été un fidèle de la devise Orange et verte, une encyclopédie de cette manade.
Il avait rédigé un mémoire sur les royales depuis la création de la manade et l’association avait envisagé une présentation à l’occasion d’une assemblée générale.
Dur savait malgré tout, reconnaître la valeur des autres élevages lorsque c’était justifié.

Pour la fête du GRAU, qu’il fréquentait quotidiennement depuis de nombreuses années, il a bu l’apéro avec quelques membres de l’association, d’autres l’ont rencontré dans les arènes, et rien ne laissait présager sa disparition si rapide.

Avant de conclure vous devez vous demander pourquoi faire cet hommage avant nos agapes ?

Simplement parce que DUR n’aurait pas aimé qu’on lui fasse une minute de silence, mais plutôt qu’on boive un coup à sa santé. Il aimait cet instant où l’on se rapproche pour analyser les courses, et où les langues arrivent à se délier au bout de quelques verres.

Alors quand vous boirez un verre pensez à lui.

Merci

Michel lors de l’Acampado des Amis de la manade B-B le 8 décembre 2012

Répondre à cet article