Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« octobre 2019 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 

 

Accueil du site > Actualités > Bouvine > Les Saintes : Journée Henri Aubanel

Les Saintes : Journée Henri Aubanel

lundi 9 mai 2016, par Benoit Pastor

C’était ce dimanche 8 mai 2016 ; une journée pour rendre hommage à Henri Aubanel aux Saintes-Maries-de-la-Mer.

JPEG - 243.4 ko

Trois générations d’Aubanel étaient présentes, ce dimanche 8 mai, pour rendre hommage à Henri Aubanel : son fils Pierre, ses petits-fils Bérenger et Réginald, ses arrière petits-fils Théo et Maxime (la 5ème génération !!!) .

Après avoir remercié le Comité des Fêtes des Saintes-Maries qui célèbre la mémoire de son père, Pierre Aubanel a rendu hommage à ses gardians, « les anciens comme les plus jeunes, car tous perpétuent la tradition. Mon père disait toujours : ‘‘ il faut continuer à mener des abrivados et des bandidos aux Saintes, il faut qu’il y ait des taureaux aux Saintes’’. Nous sommes là, et nous continuons ».

JPEG - 168.1 ko

Malgré un temps nuageux, le public a pu constater que le patriarche des Aubanel est toujours présent. Trident à la main, il a participé au tri des veaux pour la ferrade, puis s’est placé en première clé pour mener l’abrivado à travers les Saintes, secondé par ses fils Bérenger et Réginald, ainsi que par le président du Comité des Fêtes, Emmanuel Forest « un excellent cavalier  ».

JPEG - 198 ko

Pour la course, la devise rouge et blanche a présenté Carolin, Enzo, Triton, Vosgien, Zinkala et Engora. Les hommes en blanc ont fait le maximum, en dépit d’un temps qui s’est dégradé au fur et à mesure, et qui a fortement impacté la qualité de la course.

Carolin (0) s’est montré plus fort sur les rasets longs que sur les rasets courts, même si de bons rasets courts sont à noter.

JPEG - 174.2 ko
Carolin

Enzo (9020) n’a refusé aucun raset, et a imposé le tempo. Il a enfermé violemment Maurel à la planche, qui a dû sortir sur blessure.

JPEG - 141 ko
Enzo

Triton, (9227) agile et vif, a répondu à tous les rasets, et s’est vu récompensé de multiples Carmen.

JPEG - 178.5 ko
Triton

Vosgien (5088) a répondu surtout aux rasets longs. Sauteur, il réalise une belle envolée sur Martin.

JPEG - 192.8 ko
Vosgien

Zinkala(5100) et Engora (949) n’ont pas été beaucoup rasetés car le vent a soufflé de plus en plus fort, jetant énormément de sable dans les yeux des blancs, comme du public.

JPEG - 183.2 ko
Zinkala
JPEG - 157.6 ko
Engora

Avec humour, le président de course a rendu hommage à ceux qui sont restés dans les gradins jusqu’au bout : «  les afeciouna et les vacanciers qui sont toujours présents malgré le mauvais temps, 2€ de plus ». Malgré cela, quelques belles actions, avec des conclusions aux planches pleines de fougue, dans un style « baroncellien ».

Le bilan de cette Journée Henri Aubanel est que si la météo a été maussade, l’avenir de la manade Aubanel-Baroncelli s’annonce radieux avec des petits-enfants qui perpétuent l’héritage rouge et blanc, et des cocardiers qui ont rappelé que l’histoire, débutée en 1894, n’est pas finie.

.

JPEG - 169.1 ko
JPEG - 179.7 ko
JPEG - 149.2 ko
JPEG - 213.1 ko
JPEG - 167.1 ko
JPEG - 144 ko
JPEG - 164.9 ko

Répondre à cet article