Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« janvier 2020 »
L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 

 

Accueil du site > Vade Mecum > m > Mireille

Mireille

lundi 3 novembre 2003

Chef d’œuvre poétique de Frédéric Mistral
(culture provençale)

Prénom féminin et costume, tous deux découlant de MIREILLE, l’héroïne du grand poème de Frédéric Mistral.

Ce prénom serait dérivé du provençal meraviho qui signifie merveille .

- Nom populaire donné au costume en cravate aujourd’hui porté par les fillettes de 8 à 15 ans environ.

Le costume en cravate ou costume de Mireille était appelé autrefois costume de simplicité. C’est un costume de tous les jours, à la ville comme à la campagne.

Il s’agit donc d’une allusion à la Mireille de Mistral censée avoir porté cette tenue.
L’origine de cette appellation est relativement récente puisqu’elle date des années 1920-1930.

C’est alors que se mit en place le folklore provençal tel qu’il est pratiqué aujourd’hui par les groupes folkloriques.

- Le prénom Mireille est passé dans notre vocabulaire mais semble moins employé de nos jours.

- Mais c’est aussi et surtout le grand poème en provençal Mirèio (1859) de Fréderic Mistral qui lui valut le prix Nobel de littérature en 1904. Il chante les amours malheureuses de Mireille et de Vincent, dans le cadre des Alpilles, de la Crau et de la Camargue.
Cet amour réciproque de Mireille et Vincent est combattu par Ramon, le père de Mireille et contrarié par le méchant gardian Ourrias qui est épris de la jeune fille (voir Mireille* ).

Mireille vient mourir dans l’église des Saintes Maries. Une statue lui a été élevée à l’entrée du village en 1920.

Sa statue aux Saintes

Voici la dédicace de son poème à Lamartine, datée du 8 septembre 1859.


"Te counsacre Mirèio : es moun cor e moun amo ;

Es la flour de mis an ;

Es un rasin de Crau qu’emé touto sa ramo

Te porge un païsan."

(Je te consacre Mireille : c’est mon cœur et mon âme,
C’est la fleur de mes années ;
C’est un raisin de Crau qu’avec toute sa rame
T’offre un paysan).

Frédéric Mistral (1830-1914)

Sur un livret de Michel Carré tiré de ce poème, Charles Gounod a composé un opéra en trois actes.

P.-S.

Mis à jour 13 octobre 2008

Répondre à cet article