Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2017 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > 26. Manades-Manadiers > Notes sur la manade Gallon Aimé 10004

Notes sur la manade Gallon Aimé 10004

d’Arles

lundi 27 février 2017, par Bernard

Manade fondée en :

Pâturages : les Trinitaires

Achat de bêtes a la manade Compagnie Agricole de la Crau (C.A.C.)

1959 : achat à Achile Pouly de 27 vaches issues de :
Verragua, Miura, Villagodia, Coquilla, Maria Fonseca, Quintamillo, Vasquez, Pinto Barreiros,
Yonnet, Argumiro, Perez, Tabernero, Isaïas, Tulio Vasquez et Achile Pouly

Est-ce qu’elle a possédé des taureaux Camargue ?

Voir sur ce site : Disparition d’un ganadero : Aimé Gallon

Devise : Vert et Noir
Signal : Demi lune haute aux deux oreilles
Pature sur : "Mas d’Icard" Mas Thibert (France)

L’élevage d’origine a été composé, dans les premières années, avec du bétail camarguais de la très ancienne manade Lescot (1875).
Par la suite Aimé Gallon y a ajouté un reproducteur d’origine Juan Pedro Domecq, puis dans les années 1990, deux sementales et une centaine de vaches provenant de la ganadería Sampedro de la province de Séville, également de souche Juan Pedro Domecq.

"En 1956, Aimé Gallon achète la manade Lescot , d’origine croisée Camargue-Espagnol et débute l’histoire ganadera de la famille qui dure depuis maintenant plus d’un demi-siècle.

Il ajoute ensuite du bétail de divers propriétaires camarguais aux ascendances confuses.
A partir de ce patchwork complexe, Aimé, épaulé par ses deux fils depuis 1972, tente d’extraire seulement la race espagnole. La mission impossible originelle prend peu à peu des allures de vraisemblance. De la première novillada piquée en 1978 à la première corrida en 1993, les progrès sont considérables.

Malheureusement les maladies s’emparent de la camada et la famille est contrainte de voyager en Espagne (1999) pour ramener du bétail d’origine Juan Pedro Domecq des frères Sampedro.
Ils redémarrent alors le travail de sélection, mais la qualité du sang Sampedro donne à l’entreprise une moindre dimension.

La bravoure est là, la noblesse également, et souvent la caste accompagne ces deux qualités fondamentales. Cependant, la faiblesse gâche trop souvent ces qualités." Extrait de "Toros de France"

P.-S.

extrait de " notes sur les manades " de G.Gadiot

C.A.C Compagnie Agricole de la Crau

1 Message

Répondre à cet article