Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« janvier 2023 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Vade Mecum > p > Petite Camargue

Petite Camargue

jeudi 20 mars 2003, par Salva

Géographie de la Camargue

Limites géographiques de la Petite Camargue.

En 1999, lors d’un débat sur "La Bronca" (rubrique "Les Echos de la Bouvine" - modérée par "Aimarguois" - 1er forum sur le Net consacré aux courses camarguaises), les @ficionautes ne parvinrent pas à se mettre d’accord sur les limites géographiques de la Petite Camargue.

Pour trancher, l’un d’entre eux, eut l’excellente idée d’interroger l’Institut Géographique National, référence indiscutée en la matière, qui fit la réponse suivante :

En réponse à votre message du 8 décembre 1999, nous sommes en mesure de vous communiquer les renseignements suivants :

Nous avons vérifié l’emplacement de cette entité à l’aide du dictionnaire géographique et administratif de la France de P. Joanne de 1892 ; la carte d’État-Major n°234 de 1879 et notre base de données.
Petite Camargue est une entité géographique, de forme triangulaire, située dans le département des Bouches-du-Rhône.

Cette entité est un delta secondaire, à l’ouest du Petit Rhône, entre ce bras du fleuve et le Rhône Vif, et porte le nom de Petite Camargue : à sa base, elle commence, à l’est, au Grau d’Orgon et finit, à l’ouest, au Grau Neuf - aujourd’hui disparu en raison du creusement du canal.

Sa largeur de base est de 14 kms sur 10 kms de hauteur à partir de la Fourque de Silvéréal appelée aujourd’hui Canal de Silvéréal ; le sommet du triangle, au nord, est
le hameau de Silvéréal.

Partant de Miramas et allant vers Aimargues, puis descendant au sud-ouest vers Pérols et Lattes, vos amis ne peuvent donc pas traverser cette petite région.

L’erreur vient peut-être des cartes d’un dictionnaire grand public qui, malheureusement, a placé ce toponyme bien trop au nord et dans le Gard.

Restant disponibles pour tout autre renseignement, nous vous prions d’agréer
l’expression de nos salutations distinguées.

Élizabeth Calvarin

Bureau de toponymie

IGN France

Sylvie.Lejeune@ign.fr Tel 01.43.98.80.00
Institut Geographique National
SIT Unité Toponymie
2, Av Pasteur F-94165 St-Mandé cédex


JPEG - 113.8 ko

Extrait du Trésor du Félibrige :


Un @ficionaute, Simbéu, s’est rendu en mairie des Saintes et y a trouvé les précisions suivantes sur le sujet en question :

JPEG - 82.9 ko

"

La Petite Camargue est un delta secondaire occupant 8300 ha. dont le sommet est Sylvéréal. Sa limite Ouest est constituée à partir de ce sommet, du Nord au Sud, par le Canal de Peccais à Sylvéréal et le Rhône Vif (1 ci dessous et 2 sur la carte). Sa limite Est est le Petit Rhône (2). Le littoral en est la base sur environ 14 km.

On peut remarquer sur la carte qu’une espèce "d’enclave" des Bouches du Rhône (x) - la Pointe (ou Corne) de la Vernède (du Mas de ce nom) - suivant le tracé du Rhône mort (1 sur la carte) s’enfonce vers l’Ouest au Sud du pont de Sylvéréal.

Dans ce triangle se trouvent des domaines faisant partie de la commune des Saintes Maries de la Mer : la Grande Abbaye, l’Ilon, Pin Fourcat, le Grand Radeau ainsi que les étangs des Fourneaux, des Salants, de Rollan, du Cabri (3). "

Sa Conclusion :

La Petite Camargue est donc bien située entièrement dans les Bouches du Rhône, sa limite Ouest étant également celle du département et de la région PACA.

Première mise en ligne le 20 mars 2003

P.-S.

Voir aussi Camargue : origines*

Répondre à cet article