Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« septembre 2019 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
 

 

Accueil du site > Actualités > F.F.C.C. > Les affaires > Rififi financier... et structurel 2015 > Rififi : plainte est déposée....

Rififi : plainte est déposée....

dimanche 16 juin 2019, par Salva

Un article signé Julie ZAOUI nous informe.

"BATIFORT porte plainte contre l’ancien trésorier."

« Après un bureau fédéral le 25 août dernier, et la réunion du comité directeur du 1er septembre s’ensuivant, le président de la Fédération française de course camarguais, Gérard Batifort, a attendu d’avoir l’accord des membres de son bureau, du comité directeur et du ministère de la Jeunesse et des sports pour déposer plainte.

C’est ce qu’il a fait vendredi dernier devant le tribunal de grande instance de Nîmes à l’encontre de Nicolas Vera, ancien trésorier fédéral démissionnaire.

Il appartient désormais au procureur de la République d’estimer quelles suites à donner à cette affaire et dans quels délais.

Celle-ci repose sur trois accusations : des avances sur frais sans aucune concertation, le remboursement de frais de missions qui n’ont pas été effectuées et des faux en écriture comptable. Des malversations présumées qui s’estimeraient, au bas mot, entre 15 000 et 20 000E.

L’affaire autour de l’ancien trésorier a eu des incidences sur la vie fédérale, avec un examen par ricochet des comptes et des acteurs de la course camarguaise en quête de réponses.
Inquiets pour l’avenir de la discipline mais aussi sur les fonds encore disponibles pour maintenir le fonctionnement de la structure (avec trois salariés).

Le président Batifort a assuré qu’il n’y aurait pas d’incidences sur les assurances, mais qu’en revanche la situation financière n’étant pas mirobolante, le recours à un prêt s’imposant.
Et qui dit prêt, dit hypothèque : certains ont alors émis l’idée que soit purement et simplement vendu le siège fédéral pour renflouer les caisses.
Gérard Batifort ne souhaite rait pas avoir recours à cette solution : "Ce n’est pas mon idée !"

.

Assemblée générale mardi à Vauvert

Pour faire la transparence sur la crise que traverse la Fédération, une assemblée générale extraordinaire va se dérouler à Vauvert, ce mardi 22 septembre, à 19 heures.

ll y sera question du différend avec l’ancien trésorier.

Le président entend profiter de cette tribune pour justifier des remboursements de frais que certains lui reprochent et évoquer le plan de relance qu’il entend proposer au début de l’année prochaine.

Comme Gérard Batifort l’avait indiqué dans ces colonnes, des personnes extérieures au monde de la bouvine, soucieuses d’assurer la pérennité de la Fédération, ont travaillé à une sortie de crise et une reprise en mains.

Certains seront là le 22 septembre à Vauvert "Ils veulent aider sans contrepartie, fournir une méthode de travail et des conseils pour une gestion rigoureuse", a précisé le président Batifort.

Et de conclure : "Je partirai s’il faut que je parte, mais pas avant de m’être expliqué !" »

Première mise en ligne le 17 septembre 2015

P.-S.

461

9 Messages de forum

  • Rififi : plainte est déposée.... Le 17 septembre 2015 à 07:03 , par Bernard

    C’est la moindre des choses qu’il avait a faire, non !!! pour défendre la fédé, donc les aficiouna.

    Répondre à ce message

  • Rififi : plainte est déposée.... Le 17 septembre 2015 à 08:31 , par Salva

    J’ai un doute...

    Est-ce que mardi 22 septembre le présumé coupable sera là pour donner sa version des choses voire exprimer son repentir ? B-)

    ça aurait de la classe !

    Répondre à ce message

  • Rififi : plainte est déposée.... Le 17 septembre 2015 à 12:55 , par Bernard

    Ou là !
    La classe, je ne pense pas qu’il ait la moindre classe.
    Quand on a de la classe on ne fait pas ce qu’il a fait, surtout quand tout autour de lui il n’y a que des bénévoles dans les clubs, dans les manades, qui se crèvent la patate pour apporter leur travail a titre gracieux afin de participer a la vie de la fédé en général.

    Répondre à ce message

  • Rififi : plainte est déposée.... Le 18 septembre 2015 à 00:59 , par CACALET

    La vente du siege serait une grosse betise.
    Avant de devenir proprietaite du local qu elle occupe actuellement la federation etait locataire a Ville Active.
    Des mensualités a fonds perdus, là qu elle est proprietaire le local est ce qu’il est est mais elle est chez elle.
    Dans quelques années il n’y aura plus rien a payer a part les impots.

    Si, comme certains le veulent, vendre le local reviendrait a reprendre une location a fonds perdus, ça ne servirait pas a grand chose.

    Répondre à ce message

    • Rififi : plainte est déposée.... Le 18 septembre 2015 à 14:25 , par Salva

      Le siège est entièrement payé !

      Cacalet, tes paroles sont la sagesse même ! C’est à partir des principes que tu énonces que Itier et son équipe sont partis. Le siège fut acquis et les biens du président Henri Itier et ceux du trésorier Vincent Bayol servirent de caution bancaire.
      Au moment de leur départ il restait 10.000€ à régler. Ils le furent sur les avoirs fédéraux qui fructifiaient... à l’époque.
      Quelle bonne idée ils eurent avant de partir que celle de faire constater l’état des comptes (tous en positif !!!) par un huissier.

      Ils vont nous poser, maintenant, la question de savoir s’il faut vendre ou pas.
      Mais d’où ça sort ce raisonnement ?
      Il leur a été confié la gestion d’un bien qui appartient à tous les licenciés.
      Ils ont mal géré ? (et ne mettons pas tout sur le dos de Nicolas Vera !)
      Alors il faut qu’ils mettent la main à la poche et qu’ils comblent le trou !

      Qui "ils" ?

      D’abord les coupables (s’il y en a) pénalement et civilement.
      Ensuite, vis-à-vis de licenciés, le Bureau et les membres du Comité Directeur.
      Vu l’ampleur (pour l’instant) du trou chacun en serait de 3.000€
      La prochaine fois (s’il y en a) faudra apprendre à lire des procès-verbaux, des rapports financiers avant de les voter.

      Faire payer ces fautes à tous les licenciés m’interpelle surtout quand on entend à nouveau reparler de ce monstre du Loch Ness qu’est ce siège proposé à 1€ du côté de Saint-Laurent....
      Faut dire que tous les travaux d’aménagement de la ruine seraient à la charge de la FFCC !

      Répondre à ce message

      • Rififi : plainte est déposée.... Le 18 septembre 2015 à 20:00 , par Liberté

        Ce que l’on apprend sur ce site est terrifiant Salva !

        Ce qui m’étonne grandement c’est de n’avoir pas plus de réaction parmi les acteurs ; manadiers-raseteurs- organisateurs-le presse aussi...enfin tous les licenciés qui font partie intégrante de la famille de la bouvine au sein de la FFCC.

        Je me demande qui a intérêt a regarder sans bouger cette descente aux enfers ?

        Liberté

        Répondre à ce message

        • Rififi : plainte est déposée.... Le 19 septembre 2015 à 13:44 , par Don José

          Liberté,
          cela démontre que la FFCC n’a plus aucune crédibilité, plus d’autorité, incapable de faire respecter les règlements, incapable de prendre une décision ; c’est la raison pour laquelle chaque acteur fait comme bon lui semble et ne se soucie guère de la FFCC.

          Un exemple récent : le razeteur adulé qui est Cadenas :
          à Chateaurenard il sort sur blessure(foulure) après avoir razeté Garlan ; d’aprés le réglement il aurait du remettre sa licence au délégué, faire constater sa blessure à un médecin qui doit établir un certificat médical puis passer devant une commission parmi les très nombreuses de la FFCC pour reprendre...
          Il n’en a rien été de tout cela et le 17 il razetait au Grau.

          Dans n’importe quel autre sport ce garçon aurait fait l’objet d’une suspension pour manquement et aurait du s’acquitter d’une amende.

          Bon week end taurin.

          Répondre à ce message

  • Rififi : plainte est déposée.... Le 17 juin à 09:30 , par Liberté

    Comment voulez vous, avec tout ce qui précède, que la FFCC ait une quelconque autorité sur les corporations qu’elle fédère (licenciés des clubs taurins, raseteurs, manadiers, organisateurs de courses...) si elle n’est pas en mesure de choisir en son sein des personnes respectables ?

    Si la corruption est partout où les hommes exercent un pouvoir, peut être faudrait-il songer à informer d’avantage les intéressés à la gestion.

    Par exemple d’informer les licenciés bien avant le congrès des bilans financiers de l’année écoulée et du prévisionnel de l’année qui va suivre, au lieu de mettre tout le monde devant le fait accompli et d’appeler à voter à main levée.

    Qui peut porter une quelconque contradiction devant des chiffres déjà tout digérés ?

    Liberté

    Répondre à ce message

Répondre à cet article