Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juillet 2019 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
 

 

Accueil du site > Vade Mecum > c > caveçon

caveçon

mercredi 20 janvier 2010

Harnachement du cheval

Du N.C.m. provençal "cavessoun" francisé

Autres graphies : cabeçou(languedoc)

Partie de l’harnachement qui permet d’éduquer les jeunes chevaux ou les chevaux rétifs, au moyen d’une chaîne placée à hauteur des naseaux, qui coupe la respiration quand on tire sur les rênes.
Il est supporté par une têtière et entoure le chanfrein du cheval.
La chaîne peut être protégée par un cuir mince pour la rendre moins agressive.
Le caveçon s’utilise avec deux rênes en crin ou en corde. A l’extrémité de chaque rêne, un nœud de "pendu" assure l’aplomb et la bonne tenue.

Lors du débourrage et du dressage d’un poulain, le caveçon va permettre au cavalier de minimiser les actions de main sur la bouche du cheval (sur le mors). En utilisant un effet de rêne directe sur les rênes de caveçon, le cavalier oriente le bout du nez de son cheval dans la direction voulue, en intégrant une action de jambe isolée pour tourner, ainsi que la rêne d’appui.
Au fil du travail, le poulain associera ces aides entre elles et la rêne d’appui plus la jambe suffiront à le diriger.


JPEG - 149.4 ko

Le caveçon primitif était un vrai instrument de torture, il se nommait en son temps "camare" ; il était formé de 3 pièces articulées, la branche cintrée appuyant sur le chanfrein du museau du cheval, et comportait des dents acérées en contact avec le museau.

Voir harnachement ’’Camargue’’.

Première mise en ligne le 23 octobre 2002

Répondre à cet article