Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« août 2020 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
 

 

Accueil du site > Vade Mecum > c > croix (de Camargue)

croix (de Camargue)

mardi 17 juillet 2007

Tradition, culture provençale

C’est au Marquis Folco de Baroncelli-Javon qu’en revient l’initiative.

En 1924 il demanda à l’illustrateur suisse Paul Herman de concevoir et dessiner cette Croix de Camargue.
La croix, posée sur une ancre et munie de tridents,
exprime par trois symboles :

- la croix : la foi commune aux deux corporations,
- le cœur : la charité est représentée par le coeur central
- l’ancre terminée aux trois extrémités par des tridents : l’espérance

Par les tridents et l’ancre elle y associe symboliquement les deux composantes du "peuple" des Saintes-Maries-de-la-Mer : les gardians et les pêcheurs.

La première croix en fer forgé a été exécutée en 1930 par le ferronnier cailaren (habitant de la ville du Cailar (30) Gédéon Blatiére, qui réalisa trois ans plus tard le trident nickelé qui surmonte la hampe du drapeau de la Confrérie des Gardians. (1)

Elle a été posée aux Saintes-Maries, prés du pont du Mort, non loin du Mas du Simbèu, où habitait le Marquis de Baroncelli.

En bijou porté en pendentif par bon nombre d’afeciouna.

(1) Une autre source donne : "La croix originelle a été réalisée par Joseph Barbanson, forgeron aux Saintes-Maries-de-la-Mer et inaugurée le 7 juillet 1926 sur un terre-plein de l’ancienne sortie sud-est de la cité camarguaise". ?

P.-S.

39.954

Répondre à cet article