Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« février 2020 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 1
 

Aujourd'hui 29 février 2020

-A la rencontre du Pastel, Jean Charles Peyrouny : du vendredi 28 février 2020 au dimanche 8 mars 2020 - à  GRAVESON

 

Accueil du site > Actualités > Clubs Taurins et Organisateurs > Codognan > CT "Les Enganes" > Assemblée Générale 2010 du Club Taurin ’’Les enganes’’, de Codognan (...)

Assemblée Générale 2010 du Club Taurin ’’Les enganes’’, de Codognan (30)

mercredi 7 mars 2012, par Salva

Assemblée qui s’est tenue le 2 Février 2010 au Foyer Communal, à côté des Arènes en présence de plus de cent personnes (bien plus nombreuses encore au moment de l’apéritif...).

JPEG - 117.2 ko

Une belle salle pouvant aisément contenir 300 personnes assises, obligeamment prêtée par la Mairie représentée par son dynamique premier édile, Michel Julien.

JPEG - 109.9 ko

La décoration est assurée par les six banderoles de rue faites pour la vote de 2009.
Je n’en montrerai que cinq, la sixième... on ne sait pas où elle est passée.

JPEG - 103.8 ko
JPEG - 127.3 ko
JPEG - 121.3 ko
JPEG - 140.2 ko
JPEG - 113.3 ko

Sur l’estrade :

JPEG - 116.2 ko
Etre aux responsabilités n’entraîne pas forcément la morosité...
- Patrick Aumède,
- Michel Julien,
- Fayos Sabine,
- Cyril Daniel,
- Quet Jocelyne
- et notre "portier"

L’assemblée :

JPEG - 132.4 ko
JPEG - 124 ko
JPEG - 118.9 ko
JPEG - 120.4 ko
La jeunesse, présente, au fond de la salle.
JPEG - 115.6 ko
JPEG - 112 ko
JPEG - 51.4 ko
JPEG - 121.4 ko
JPEG - 112.4 ko
La relève !
Mr Vidal
- Roger Astrologi
- Patrick Garcia
Pt Comm Ph.Thiers
- Mme Vidal édile de Mauguio
toujours présente chaque année
malgré les affaires

Quelques extraits du discours du président, Cyril Daniel :

Monsieur Le Maire,
Monsieur le Conseiller Général du Canton Rhôny Vidourle,
Monsieur l’Adjoint aux festivités de la Mairie de Codognan,
Messieurs les Présidents du Trophée Philippe Thiers, du Comité des fêtes de Codognan, du Club Taurin Paul Ricard La Ficelle, de l’Amicale des Chroniqueurs et Photographes Taurins,
Monsieur le Président de l’Association des Raseteurs,
Mesdames, Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs,

Chers Amis,
Un an, voilà à une semaine prés un an que nous étions réunis dans cette salle pour la traditionnelle assemblée générale du Club Taurin « Les Enganes » qui marque le début de l’année nouvelle.
Si en 2009 j’avais commencé en souhaitant, outre une bonne année, en émettant le souhait que nos biòu puissent courir librement en pleine santé et sans contrainte vétérinaire. C’est très pessimiste que je réitère ces vœux pour 2010 car les services vétérinaires ont encore frappé. Jour après jour, on apprend que telle ou telle manade est bloquée, qu’elle a eu des taureaux douteux et qu’elle ne sait pas ce que sera demain.... Je voudrais ici apporter le soutien du club taurin à toutes ces manades touchés par ces problèmes, et tout particulièrement à la manade Vitou qui vient d’opter pour l’abattage de l’intégralité de son cheptel.

Rentrons immédiatement dans le vif du sujet, la présentation du rapport d’activité de la saison 2009.

I/ RAPPORT D’ACTIVITE 2009
C’est le 25 Janvier 2009 que nous avons débuté l’année avec l’assemblée générale qui comme à l’accoutumée s’est tenue devant une nombreuse assistance et au cours de laquelle aucune démission ni nouvelle recrue ne fut enregistrée. Plus de cent personnes avaient pris place dans la salle polyvalente pour écouter les différents rapports et se retrouver ensuite autour d’un apéritif dinatoire et le gâteau des rois.
Par la suite, nous avons répondu positivement à l’invitation lancée pour la deuxième année consécutive par le Comité des Fêtes à l’occasion du trophée du Rhôny le Samedi 26 avril avec un programme fort alléchant comprenant en matinée une course de taureaux emboulés, abrivado/bandido, repas et l’après midi une course complète de la manade Blatière Béssac comptant pour le trophée de l’avenir.
Hélas dés le matin, une pluie hivernale allait s’abattre sur Codognan et nous contraindre à tout annuler ou plutôt tout reporter au Samedi de la fête votive à l’exception du repas qui a rassemblé plus de cent cinquante personnes qui s’en sont donné à cœur joie entre tambourinaires et la peña de Saint Etienne du Grès après avoir enflammé le café à l’heure de l’apéritif prolongé par la force des choses.

Après un petit mois de mai calme au point de vue des activités mais non moins mouvementé par de nombreuses réunions de préparation du gros morceau de la saison, nous sommes vite arrivés à la fête des 12, 13 et 14 juin.
Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas capité un temps pareil pour la fête annuelle. En effet, les premières chaleurs étant là, ce fut d’abord un succès populaire avec du monde dans les rues, dans les arènes. Les trois jours ont débuté comme à l’accoutumée le vendredi après-midi avec une course de taureaux jeunes des manades La Galère et Vitou Frères rasetés par les élèves de l’école de raseteurs des Saintes Maries de la Mer. Abrivado Bandido de la manade Vitou Frères et en soirée la course de nuit avec le bétail de la manade Lou Simbeù ont connu le succès.

Samedi, après un petit déjeuner en matinée offert aux membres à l’ombre des platanes des arènes, la course de vaches cocardières fut d’un excellent cru tout d’abord par la prestation de Gazette de la manade Chapelle, Marico des Baumelles qui remportèrent les prix devant Funambule de Saint Pierre, Sabrina et Christine de La Galère sans oublier les Mignon de Blatière Béssac, Vanelle de Cavallini et Galinéa du Ternen.
Très actif, Julien Malige fortement malmené par Gazette recevra le prix du meilleur animateur pour son omniprésence sans oublier Jean Louis Ricci, Jean François Moulin, Sylvain Salinesi, Stéphan Fargier. Nicolas Borrego en première partie, Jérôme Deslys et Thomas Dumont étaient venus compléter l’équipe. Après la course abrivado et bandido de la manade Vitou Frères ont conduit jusqu’à l’heure de l’apéritif en attendant le festival d’abrivado bandido en nocturne avec les manades Vitou Frères, Aubanel Baroncelli, Robert H et Briaux venue en remplacement de dernière minute de la manade Rambier empêchée.

Le dimanche, rebelote pour le déjeuner, deux abrivado des manades Vitou Frères et Vidal et, l’après midi place était donnée au 16ème trophée des commerçants et artisans avec un concours de manades comptant pour le trophée de l’avenir qui fut d’un bon niveau.
Et pourtant, rien n’était gagné d’avance puisque le mercredi, sur les cinq raseteurs invités, deux allaient déclarer forfait comme bon nombre de raseteurs en ce mois de juin.
Après un long périple, de multiples coups de téléphone de Julien Malige, qui s’occupe depuis plus de cinq ans de monter les équipes, nous avons réussi enfin à atteindre le quota ; un quota qu’il fallait absolument, car côtés taureaux il y avait du costaud. A commencer par Mouïsset de Raynaud un premier qu’il faut bouger, Mouscaillon de Lagarde qui n’est pas un tendre non plus, Casanova de Salièrene devant qui il ne faut pas s’endormir, le spectaculaire Esmero de Caillan, le classique Malraux de Vitou Frères, et l’extrêmement vaillant Galgalin de Guillierme.

Mais le taureau de la course, la révélation de cet après midi fut Alésien de Briaux qui de par son placement, ses vives ripostes et arrivées fracassantes a tenu la dragée haute aux raseteurs qui l’ont laissé en possession de sa cocarde primée à plus de deux cents euros. Il remportera le 1 6ème Trophée de l’Union des Commerçants et Artisans, le dernier du nom puisque l’on vient d’apprendre sa dissolution devant le vaillant Galgalin de Guilierme.
Devancé par Romain Gros de peu en 2008, notre local Guillaume Perez réussit à s’imposer et remportera le trophée devant Olivier Ruiz. Julien Malige, Jean François Moulin, Sylvain Salinesi, Benoit Joseph et Stéphan Fargier ont fait de leur mieux et ont surtout mouillé le maillot pour faire leur maximum.
Remise des prix en piste et Abrivado/Bandido des manades Vidal et Vitou Frères ont clôturé dans la joie et la bonne humeur cette édition 2009.

La partie musicale a été assurée, je ne sais pas s’il s’agit du bon mot, par le un peu trop rococo Orchestre Jean Pierre Sardi qui n’est pas parvenu à enflammer la jeunesse, du moins sur la piste de danse puisqu’il en fut tout autrement dans les rues du village avec des voitures cassées et des rixes
A tel point que le Samedi soir, c’est à une heure quinze du matin que sur décision commune de Monsieur le Maire, de l’escadron de gendarmerie d’Aimargues, et moi-même le bal a été arrêté.

(...) A la décharge des jeunes cependant, il faut reconnaître qu’avec le spectacle proposé sur la place, il était surement plus intéressant de boire dans les voitures et écouter le poste.

Après un été plutôt calme pour le club, force a été de constater que le mois de Septembre et Octobre ont été les mois de toutes les déceptions. A commencer tout d’abord par ce qui aurait dû être ; l’annulation du week-end du 12 et 13 septembre ou en coordination avec le Comité des Fêtes, le Club Taurin La ficelle et le Café de la Place, nous avions programmé un week-end festif sur la Place qui mérite quelques explications quant à sa finalité tellement on à entendu et lu sur différents sites internet...
Comme quoi à Codognan, il n’y a pas que le coût des arènes qui fait couler de l’encre et active les maxillaires.
Après avoir retenu les manadiers pour les uns, la partie musicale pour les autres, nous avons appris que Vergeze (à qui j’avais personnellement fait passer notre programme) avait également programmé le même jour des activités similaires. Au cours d’une réunion commune du comité des fêtes, des clubs taurins et du café de la place, le report au 04 octobre a été décidé.
Rappel des manadiers, courriers de rectifications administratives.... Et puis soudain.... Impossibilité de le faire à cette date car certaines parties prenantes étaient conviées par ailleurs. Il convenait donc de trouver une nouvelle date. Face à cet état de fait, nous nous sommes retirés de la programmation, tout comme d’ailleurs le Comité des Fêtes, considérant que les manadiers ne sont pas des girouettes que l’on trimballe d’une date à une autre et en voyant le programme se disloquer un peu plus à chaque changement de date.
Surtout que pour nous, nous ne sommes que perdants dans l’organisation de cette journée car les manifestations proposées sont offertes. Comprenez par là que l’on ne fait pas payer l’entrée.

Puis seconde déception, courant octobre avec l’annulation de la sortie en manade à la manade Caillan suite au fait qu’aucune compagnie de transport ne pouvait mettre à notre disposition un bus à la date fixée.
Ce ne sera que partie remise en 2010 avec 2 sorties de proposées dont une arrêtée le Samedi 29 mai (bus et manade déjà retenus à ce jour) à la manade La Galère à Mas Thibert.
C’est avec les lotos, commencés de plus en plus tardivement devant un surcroît d’associations souhaitant en faire que nous avons terminé la saison 2009. Notez cependant que les lotos se poursuivent tous les samedi et dimanche jusqu’à la fin du mois.

Voilà retracée la saison 2009.

Je passe la parole à Sabine Fayos pour la présentation du compte rendu financier arrête au le` février 2010

Le compte-rendu de Sabine Fayos fait apparaitre des finances particulièrement saines avec un solde créditeur de 8 683,21€.

III/ RENOUVELLEMENT DU BUREAU

Aucune démission ni nouvelle adhésion n’étant parvenue dans les délais légaux, c’est lors de sa réunion du Mardi 02 Février 2010 que le Conseil d’Administration a procédé à l’élection du bureau pour l’année 2010.

Président : Daniel Cyril
Vice Présidents : Aumede Patrick, Vidal José
Trésorier : Fayos Sabine
Trésorier Adjoint : Aumede Claire
Secrétaire : Quet Josselyne
Secrétaire Adjoint : Quet Marylin
Membres : Aumede Olivier, Quet Alain, Fayos Ginette, Quet Marielle, Soriano Amélie, Granier Elodie, Pouzancre Alain, Audibert Mickael

V/ PRESENTATION DU PROGRAMME 2010

Courant Février : Une ou Deux courses d’entrainement dont un déjà programmée le 27 février avec la manade Guillierme
Samedi 24 Avril avec une journée organisée en partenariat avec le Comité des Fêtes et le CTPR La Ficelle avec au programme :
10h00 Course de taureaux emboulés de la manade Nicollin rasetée par une sélection des Ecoles de Raseteurs Fédérales du Gard
11h15 : Concert de la Gardounenque devant la Mairie
11 h45 : Abrivado de la manade Rambier
12h00 : Apéritif offert devant les arènes
13h15 : Repas en commun à la salle polyvalente
16h00 : Concours de manades comptant pour le trophée de l’avenir avec Palunier, Tibère et Fakir de Nicollin — Sherkhan, Quasimodo, Lion et Titien de Blatière Béssac et les raseteurs Cyril Garcia, Mickael Gougeon, Léopold Galibert, Loïc Alarcon, Mathieu Schuller et Benjamin Villard
Après la remise des prix du 2’ Trophée du Rhôny en piste, bandido manade Rambier.

Samedi 29 Mai
Sortie à la Manade La Galère à Mas Thibert avec départ en bus à 8h30 de devant la Mairie, Visite de la manade, Apéritif, Repas (Rouille d’encornets — Noix de Taureau à la broche et ses légumes — Salade — Fromage — Dessert, Café - Vin rouge et rosé) et retour prévu vers 18h30

Jeudi 10 Juin
A 21hoo — Loto dans les Arènes en association avec le Stade Olympique, La Société de Chasse, La Société de Boule

11, 12 et 13 Juin — Fête Annuelle

Vendredi 11 Juin
17h : Course de Taureaux et Vaches des manades Robert H et Lou Pantaï (Entrée Gratuite) Après la course Abrivado/Bandido manade Robert H
21h30 : Course de Nuit manade Lou Simbeu (Entrée Gratuite)
22h00 : Soirée musicale organisée par le Club taurin avec le Groupe Dynamic
Samedi 12 Juin
9H00 : Déjeuner offert dans la cour des arènes
11h30 : Abrivado manade Robert Michel suivi d’une vache emboulée et de l’apéritif 16h30 : Course de vaches cocardières comptant pour le trophée Philippe Thiers avec :
- X... de Ricard
- Funambule de Saint Pierre
- Pégusette Des Baumelles qui a remporté le prix à Méjanes en 2009 ;
- Vanelle de Cavallini sélectionnée en 2009 à la finale des courses de sélection et bonne à Codognan également en 2009
- Gazette de Chapelle, lauréate des courses de sélection Ph Thiers en 2008, lauréate du trophée à Codognan, Cabannes et Cocardière d’Or au Grau du Roi en 2009
- Arlatenco de Salierene remarquée dans les courses de sélection du trophée Ph Thiers ;
- Rasade de Raynaud excellente à Mauguio en 2009
- Christine de La Galère, finaliste 2009 à Mauguio
Raseteurs : Julien Malige ou Fabrice Ségurel, Stéphan Fargier, JF Moulin, JL Ricci, Sylvain Salinesi + 1 gaucher non retenu
Après la course bandido manade Robert Michel suivie de l’apéritif
21H30 : Course de Nuit manade Vitou Frères (Entrée Gratuite)
22h30 : Soirée musicale organisée par le Café de la Place avec le Groupe Ranana

Dimanche 13 Juin
11h30 : Abrivado Manade Briaux Frères
16h30 : Concours de manades comptant pour le Trophée de l’Avenir avec
- Jol de Guillierme ;
- Sabatoun de Caillan
- Hussard. de Lagarde
- Sysley de Blatière Béssac marqué du n°408 et venant tout droit de course de ligue
- Fourquésien du Pantaï
- Nîmois de Briaux remarqué en 2008 à Nîmes et en 2009 à la finale de graine de raseteurs ou il remporte le prix du meilleur taureau sur une centaine issus de trente élevage différents et au Grau du Roi.
- Priam du Ternen dévoilé en 2008 à la Grande Motte et dont je me contenterai de reprendre les titres de presses : Priam le top, Priam clôture en Beauté, Priam de la dynamite ... et qui devrait terminer explosivement cette course rasetée par Julien Malige qui a décidé de
suspendre la tenue blanche dés le 15 août lors de sa dernière course chez lui à Lansargues, Stéphan Fargier, Guillaume Perez, Damien Canales, Jean Louis Ricci et Nicolas Noguera.
Après la course Bandido de clôture avec la manade Briaux Frères suivies de l’apéritif musical organisée par le Café de la Place avec le groupe So Fast

Automne (Date à définir)
Journée à la Manade Caillan

VI/ MOT DE LA FIN
1990-2010 : Et oui, voilà 20 ans que chaque année je me retrouve à cette table, devant vous. Dix ans en tant que Trésorier, 10 ans en tant que Président. Beaucoup de chemin parcouru, aux côtés des plus anciens, de ceux qui nous ont rejoint en cours de route mais également beaucoup de changements. Des changements dans les manières de faire, d’organiser des manifestations avec de plus en plus de contraintes sécuritaires, des contraintes administratives et plus que jamais d’actualité des contraintes sanitaires.

Cette saison 2010 s’annonce toute particulière avec, bon nombre de manades et pas des moindres, qui rencontrent des problèmes sanitaires les empêchant ainsi de pratiquer leurs activités tant de spectacle de rue que de courses camarguaises.
Qui aurait cru ça vingt ans en arrière ?
Qui aurait cru que les gardians amateurs pourraient un jour être assimilés à des travailleurs au noir, qui aurait pu penser qu’un président d’association puisse se retrouver devant un tribunal...

Les mœurs ont évolué tout comme d’ailleurs les mentalités. Prenez par exemple le cas des spectateurs, ils ne viennent plus aux courses de taureaux pour passer l’après-midi. Du moment qu’ils passent aux guichets, ils veulent voir du spectacle ; ils veulent prendre du plaisir, découvrir de nouvelles choses, de nouveaux talents tant chez les taureaux que chez les tenues blanches. S’ils voient aujourd’hui un taureau faire dix coups de barrière, la fois d’après il faudra qu’il en fasse douze puis quatorze .....
C’est pourquoi nous nous devons avec nos moyens et tout en jouant notre rôle de club taurin, qui est de faire découvrir et progresser de nouveaux talents, présenter des plateaux de la meilleure qualité possible et ce malgré la concurrence de plus en plus accrue.

Je voudrais ici adresser un remerciement tout particulier aux manadiers qui d’une année sur l’autre jouent le jeu et tiennent parole. Je ne citerai que pour exemple le cas en 2009 de la manade Briaux avec Alésien, celui de la manade du Ternen en 2010 qui malgré de fortes pressions a tenu sa parole donnée voilà deux ans en arrière en programmant Priam dans nos petites arènes qualifiées de « baignoire »,...

Mais, pour que les taureaux brillent, il faut des raseteurs qui même s’ils sont parfois critiqués font le maximum pour donner dans la mesure du possible un spectacle de qualité.

Avant d’en terminer, comme toutes les années, je voudrai au nom du club taurin, remercier toutes les personnes qui font que chacune des manifestations puisse se dérouler dans les meilleures conditions, les commerçants, artisans et professions libérales, la Municipalité et tout particulièrement son Maire, Michel Julien, le Conseil Général du Gard, la Région Languedoc Roussillon, les services techniques de la Mairie, le personnel communal et nos différents partenaires.

Je n’oublierais pas de remercier la presse, à scandale ou pas peu importe, et tout particulièrement Martine Aliaga, responsable de la page bouvine au Midi Libre et à Luc Péro, chroniqueur taurin, tous deux contribuant au Blog course camarguaise du Midi Libre et lui trouvent toujours une petite place, tant dans la presse écrite ue du web pour annoncer et parler de nos activités.

J’y joindrai le site de la FFCC www.ffcc.info toujours présent qui nous assure son soutien sans contrepartie.

Merci à vous également de votre présence tout au long de l’année, de votre présence ce soir et nous vous invitons à passer de l’autre côté du rideau pour la continuation de la soirée.

Répondre à cet article