Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« octobre 2019 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > Biòugraphies > Goya > Goya

Goya

jeudi 10 mai 2012, par Archives

Mise à jour : 17 Septembre 2010

GOYA :

JPEG - 21.7 ko

- né le 06 mars 1964 dans les prés des Marquises
- mort le 31 janvier 1986
- père : Loustic dont le père fut Vovo
- mère : La Blonde (2) dont la mère était La Blonde (1) ((vache de Laurent descendante des Combet - Granon)
- numéro : 4.34
- Biòu d’Or : 1976
- fratrie : Frère par le père de Gardon (530 , Biòu d’Or en 1974 , né le 25 mars 1965)
Quelle lignée sensationnelle !

JPEG - 56.6 ko

Particularités :
S’il était très difficile à trier, par contre dès qu’il était dans le char il se couchait, tout comme quand il arrivait dans sa case au toril, de même qu’après sa course.

JPEG - 52.4 ko

Anecdote :
Hiver 1973, au moment de l’arribage, Paul LAURENT son pelot, fait la distribution de maïs concassé, dans des caisses.
GOYA renifle la 1ere, il ne reconnait pas son avoine dont il se délectait, pas plus que dans la suivante et ainsi de suite, déçu de ce changement de régime, voilà qu’il fait demi-tour et entreprend, avec un calme olympien, de toutes les renverser.
Ceci fait il s’en retourne tranquillement pâturer au pré.


Goya a couru dans les pistes de 1967 à 1980

Il est sorti la 1ère fois, le 8 août 1967, à Montfrin dans le Gard.

JPEG - 61.1 ko
Sur Jean Jouanet à Lunel en 1975

En 1981 il a été présenté à Beaucaire pour la dernière fois.
Il est sorti durant toutes ses années 117 fois plus 3 présentations en 81
Goya a été décocardé entièrement pour la 1ere fois à Beaucaire le 15 avril 1980.

Ses sorties se partagent entre :

- Beaucaire 28 fois + despedida
- Ste Maries de la mer : 21 fois
- Châteaurenard : 17 fois
- Nîmes : 13 fois
- Lunel : 13 fois
- Arles : 6 fois + présentation

JPEG - 28.8 ko

Il est également sorti dans les arènes de
- Montfrin,
- Eyragues (le 15 octobre 1967, en supplément, non baptisé)
- Mouriès,
- Pelissane,
- St Rémy de Provence,
- Eguières,
- Pérols,
- Beauvoisin,
- Le Grau du Roi,
- Mauguio,
- Marsillargues,
- Port Saint Louis (dernière sortie)
et une fois le 25 août 1968 à Saint Géniès des Mourgues sous le nom de Bandit.

Pour le détail de ses sorties voir :

- GOYA, ses sorties


JPEG - 41.4 ko
Tigre sur le fronton des Marquises

Bibliographie :


Quelques titres évocateurs à son sujet :
Lebrau : Plus grand commun diviseur.
Ranc : Mythe mais surtout réalité.
Mario : Le taureau d’une époque.
Pol : Le taureau à suspens.
Pol : L’idole des foules.
Pol : Un taureau hors du commun.
Pol : Un seigneur vénéré.

- Voir aussi :

- Daniel PELLEGRIN et GOYA (1/2)
- Entretien avec Patrick LAURENT (9/9)
- Hommage à « Goya » Taureau de Camargue

Première mise en ligne le 23 janvier 2006

P.-S.

2.125

Répondre à cet article