Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« février 2020 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 1
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > 26. Manades-Manadiers > de Taureaux > a1- Élevages disparus > PASTRÉ Pierre (1956 - 1992) > Joffre de Pastré

Joffre de Pastré

mercredi 29 janvier 2020, par Bernard

"1956 ; c’est à cette date que le Comte de Pastré prend seul la direction de la devise blanc et bleu qui joue les premiers rôles avec le rouquin Joffre ainsi que Déserteur, Moussaillon, Cuilléras et bien d’autres qui ont apporté de nombreuses satisfactions et trophées à leur propriétaire."

Nous disait Frédéric Floutier, alias "Foufe, lors d’une sortie le 24 février 2008
Pour le 30ème anniversaire de sa création, le C.T. "Lou Sanglié" du Cailar, fait sa sortie annuelle sur les terres de la naissance du ’’biòu’’. *

Pour la petite histoire :
Joffre s’éteint à l’âge de 27 ans en 1973. Il est enterré sous l’arbre devant le mazet à coté du simbèu Miracle mort à l’âge de 28 ans et du cheval Pèu Blanc mort à 32 ans.

A Mouriés, Joffre sur Canto

1 Message

  • Joffre de Pastré Le 29 janvier à 18:55 , par VOVO

    « JOFFRE » est le premier taureau à l’origine de l’orientation du spectacle vers un nouveau public, avide de spectaculaire et de sensations (par ses sauts aprés l’homme, et notamment sur André SOLER à MOURIES où il a signé ses plus belles actions.

    La carte postale est magnifique !

    Les manadiers ont cédé à la tentation de mettre sur le « marché », des taureaux dits spectaculaires.

    Les croisements ont suivi.

    Le premier nom de JOFFRE était " PERDIGAOU "

    Répondre à ce message

Répondre à cet article