Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« mai 2022 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > Les Hommes et les Femmes > Les Hommes et Femmes qui ont fait la Bouvine. > "Le doyen des gardians" ?

"Le doyen des gardians" ?

samedi 14 janvier 2017, par Salva

Une photo des années 1910...

Vu les oreilles du cheval, le cavalier "a dû lui expliquer" qu’il fallait rester tranquille.
Long et droit jointé, ce ne devait pas être un "fauteil" ce cheval-là.

Le gardian monte avec les tricouso qu’il ne faut pas confondre avec les garamacho .
A noter les sabots à semelle plate, sans talon, portées par les personnes proches des salins. A mon avis, ils devaient glisser dans les étriers !

2 Messages de forum

  • "Le doyen des gardians" ? Le 17 janvier 2017 à 18:14 , par Marc Leenhardt

    Ce gardian s’appelle Pierre Guillaume CAMP dit Campoul né le 6 octobre 1825 à Marsillagues , fils de Guillaume CAMP, "gardien de gros bétail".

    A son mariage le 16 janvier 1847 , avec Marie Boissonat, il est "gardien de gros bétail" c’est à dire gardian.

    Il passa sa vie sur les pâturages de Mourgues.

    Antoine Roux, le félibre de Lunel Vieil a écrit un long poème sur sa vie (Un viel gardian : Campoul édité à Lunel en 1899).

    Il est décédé en 1908.

    Noel Danielle a écrit quelques pages sur sa vie dans son livre : Chroniques Taurines Marsillarguoises de 1712 à 1954. Editions Gilles Arnaud. 2006

    Répondre à ce message

Répondre à cet article