Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« août 2019 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
 

 

Accueil du site > Vade Mecum > b > barbelé (fil de fer)

barbelé (fil de fer)

lundi 10 novembre 2003

Elevage

Barbelé : adjectif et nom masculin, élément de clôture.

En tant qu’adjectif, le terme barbelé désigne un support garni de pointes (littéralement, d’excroissances disposées comme les barbes d’un épi, les mots barbelé et barbe ayant la même origine).

Un fil de fer peut donc être barbelé, lorsqu’il se hérisse de pointes.

L’adjectif substantivé désigne le fil de fer barbelé, voire le réseau tout entier.

En 1874, l’Américain Joseph Gliden, habitant de la ville de Kalb (Illinois), construisit la première machine capable de produire du fil de fer barbelé en grande quantité. Cette clôture bon marché se répandit très rapidement dans les grandes étendues de l’Ouest américain.

Elle fut à l’origine d’une véritable guerre entre les petits fermiers, qui installaient des clôtures, et les grands éleveurs, qui avaient l’habitude de conduire à leur guise leurs troupeaux à travers le pays.

En Camargue, il signa la fin de la garde des taureaux à "bâton planté".

P.-S.

Sites techniques :
Click là !
ou là :
Click là !
ou là :
concernant les clôtures pour chevaux

Répondre à cet article