Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« janvier 2021 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 

 

Accueil du site > Vade Mecum > b > Bac de Barcarin

Bac de Barcarin

vendredi 24 octobre 2008

Toponymie

Pour pénétrer dans l’île de Camargue ou la quitter par l’est d’une manière inhabituelle et agréable

"Barco" en provençal, du latin "barca", pourrait donner l’étymologie du nom "barcarin".

Localisation : rectangle noir.

Jusqu’en 1930, Salin de Giraud qui existait depuis quelques dizaines d’années était exclusivement relié à Arles par la route et le chemin de fer départemental.

Le Rhône était un obstacle à tout accès vers l’est des Bouches du Rhône. Seuls quelques passeurs avec leurs barques faisaient traverser les personnes.

En 1932 le département des Bouches du Rhône étudie et prend la décision de mettre en place un mode de franchissement du fleuve large de 400 m. en cet endroit.

Actuellement 2 bacs assurent le franchissement du Rhône : Le Barcarin 3 et le Barcarin 4.

Le trafic normal est d’environ 400 000 tonnes pour 23 000 camions et 38 500 traversées. Le nombre de véhicules légers était de 350 000 en 1985 augmentant entre 5 à 10 % par an.

L’embarquement.
Le Grand Rhône vu du bac, en pleine traversée.

Répondre à cet article