Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juillet 2019 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > 26. Manades-Manadiers > de Taureaux > LAURENT - Les Marquises > 1. Entretien avec Patrick LAURENT (1/9)

1. Entretien avec Patrick LAURENT (1/9)

1. La vie de la manade en ce moment :

mardi 7 août 2012, par Quiquinou

Nous continuons la série annoncée des entretiens avec les manadiers qui font l’actualité en 2006.
Quiquinou a rencontré Patrick Laurent.
Il en a fait une série de 9 articles qui seront publiés, comme prévu, tous les 2 ou 3 jours suivant l’actualité.
(NDW)

Quiquinou : Une nouvelle année commence, mais il n’y a pas que ça qui commence aux Marquises. Comment reconstruit-on une manade après ce qui s’est passé ?

Patrick Laurent  : Rien ne commence aux Marquises en 2006 mais plutôt tout se poursuit ; grâce aux avancées de la science.
Depuis plusieurs années le Docteur Jean Cathary, toujours en avance sur son temps, nous avait parlé de la possibilité du prélèvement de sperme sur des étalons bovins. A l’exemple des chevaux de course notamment, le plaisir et la chance dans la carrière d’un éleveur, d’avoir un jour la possibilité de faire des naissances d’unions impossibles autrement : imaginez par exemple de croiser LOUSTIC, star des années 60 avec la mère de LION .
Là était notre rêve, d’où les prélèvements que nous avions fait sur LION et TEFLON il y a quelques années, sans penser une minute à ce qu’il allait nous arriver en 2005.
Le sperme se conservant indéfiniment dans l’azote, dans de nombreuses années nous aurions pu unir ces taureaux aux vaches d’exception du futur. Il n’y a donc plus de notion de temps, ni d’espace puisque pour les chevaux par exemple, de la semence d’un grand champion peut être envoyée dans le monde entier !
Avec les événements qui nous ont touché en 2005, les choses se sont accélérées et cette semence a été utilisée plus vite que prévu. En effet nous avons, pour conserver le sang des Laurent , inséminer nos vaches avec les semences de LION et 2 de ses fils.
Nos vaches ont donc conçu leur embryon de veau. Etant traitées pour sur-ovuler, certaines vaches Camargue ont produit plusieurs veaux, des jumeaux pour la plupart mais même des sextuplés pour une ! Puis, nous avons prélevé ces embryons que nous avons placés dans le ventre de vaches domestiques, qui servent donc de "couveuses". Une quarantaine verront le jour en avril.
D’autre part : pour le renouvellement du cheptel et pour les réceptions aux Marquises, nous avons acheté des vaches ( 63 au total ) à des amis manadiers ; certaines avaient des veaux que nous avons sevrés, et 15 mâles.
En 2006, nous réinséminerons certaines vaches achetées, avec la semence des étalons que vous avez connu, et mettrons également un étalon encore indéterminé sur les autres.

Q : Pourquoi sont-ils au Mas d’Assac à Beaucaire ?
P.L. : Ils y sont par rapport au vide sanitaire qu’il fallait faire ici aux Marquises.

Q : Et aux Marquises qu’est-ce qu’il y a en ce moment ?
P.L. : Comme dans toutes les manades en ce moment, on arribe, on s’occupe des veaux, on monte les chevaux jeunes, on répare les clôtures, la vie normale d’une manade.

Q : Tu as tout acheté ?
P.L. : Nous avons acheté : 63 vaches +15 males + 51 vaches domestiques receveuses + 44 vaches de race Angus

Q : Est-ce que tu sais comment tu vas faire ta sélection ?
P.L. : De la même manière qu’on a fait jusqu’à aujourd’hui.

Q : Tu penses que les Laurent seront toujours des Laurent ?
P.L. : On peut pas dire que demain ce sera tout rose et que les embryons seront les meilleurs du monde. Le sang on ne le perd pas puisqu’on a des embryons et des paillettes et qu’on a des vaches qui sont, quelque part, des Laurent presque à 100% même si ça fait plusieurs années que ce sont les étalons de Cuillé qui les montent, mais avec la semence de Lion, Téflon et les 2 fils de Lion on va repartir là dessus, plus les embryons.
Il n’y a pas de raison que ça reparte autrement que comme c’était avant.

Q : Qu’est ce que tu penses de la sélection en général ? Est-ce que le travail des manadiers est bien fait pour notre course camarguaise ?
P.L. : Pour moi, les taureaux actuels sont bons et donc le travail des manadiers est tres bien fait. Je ne vais pas prendre au cas par cas, mais en général le travail est très bien fait.
Preuve en est, on voit de bons taureaux de partout que ce soit (entre guillemets) dans des petites manades comme au Grand Salan qui a sorti un Biou de l’Avenir, Scamandre Biou d’Or avec la manade Boch et Jean, qui est une manade qui n’est pas dans le grand bain et toutes les autres aussi sortent de bons taureaux.

Maintenant pourquoi ces taureaux ne tiennent pas, ça c’est un autre problème.

Première mise en ligne le 7 février 2006

P.-S.

2.311

A lire sur le même sujet

Répondre à cet article