Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« novembre 2019 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > 26. Manades-Manadiers > de Taureaux > LAURENT - Les Marquises > 7. Entretien avec Patrick LAURENT (7/9)

7. Entretien avec Patrick LAURENT (7/9)

7. Le spectacle :

dimanche 19 août 2012, par Quiquinou

Quiquinou : Tes voyages aux USA t’ont donné des idées pour la course camarguaise ?

Patrick Laurent : Dans le Rodéo, le cutting ou autre, tout est fait pour le spectacle, pour les gens qui payent une entrée voient quelque chose. Il y a des gars qui meurent en montant des taureaux en rodéo, il y a des gars qui sont morts mais le rodéo n’est pas infligé de règles pour défavoriser le taureau. C’est du spectacle, les règles ne sont pas anti-spectacle.

Q : Tu dois avoir des idées pour faire ce spectacle dans notre bouvine ?

P.L. : Bien sûr, j’ai des idées. Alors on va me dire « t’as des arènes alors fais-le ! », mais à mon avis la course camarguaise n’est pas encore prête pour ça. C’est pas qu’elle n’est pas encore prête, mais pour moi tout est prêt dans ma tête, tout, du début à la fin, je ne vais pas te dire quoi parce que je n’ai pas envie qu’on me pique les idées, mais tout est fait, et je te garantis que du début à la fin, ça bougerait, tout en restant course camarguaise, mais en y apportant beaucoup de choses.

Q : Un lever de rideau, un spectacle à l’entracte ?

P.L. : Pour faire ça, il faut gommer tous les règlements, et justement laisser faire l’organisateur. Si un jour on laissait faire l’organisateur, là j’essayerai.

Q : Mais pour les gens qui sont déjà sur les gradins ou pour attirer d’autres spectateurs ?

P.L. : Pour attirer d’autres personnes aussi. Mais même ceux qui viennent tous les dimanches sur les gradins, avec une ouverture d’esprit raisonnable, cela aussi s’éclateraient.

Q : La Course Camarguaise doit s’ouvrir alors ?

P.L. : Elle doit évoluer. Ce qui n’évolue pas, meurt.

Q : Et ce petit plus à quoi tu penses, servirait à pérenniser la course camarguaise ?

P.L. : C’est au niveau du règlement et de l’environnement de la course.
Chaque fois que j’ai emmené des personnes qui ne connaissaient pas la course camarguaise, ils trouvent ça bien, mais ils ne m’ont jamais demandé de revenir : « Ah, c’était chouette, c’était bien, mais pourquoi il y a tant de monde en piste ? »
Il y a certaines courses où les gens se sont éclatés qui ont vu un Durand, un combat entre Durand et un taureau X.

Le combat entre le taureau et l’homme, oui ! mais entre le taureau et une tornade blanche, non !

Première mise en ligne le 2 mars 2006

P.-S.

1.109

Répondre à cet article