Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2019 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 

 

Accueil du site > Vade Mecum > b > bronca

bronca

jeudi 4 novembre 2010

Terme castillan

- 1) C’est la façon pour le public de manifester son mécontentement lorsqu’il est mécontent d’un acteur ou d’un organisateur, il lui pega una bronca par des cris, des sifflets, ou autre manifestation bruyante.

Un exemple sonore : Un click sur la flèche verte

http://www.ffcc.info/IMG/mp3/bronca.mp3

Synonyme provençal : bramado

en français : tollé, clameur d’indignation, grabuge, huées

- 2) le site "noir" bien connu ses derniers temps, pour ses excès et son manque de modération et de contrôle.
Sa rubrique "Les echos de la Bouvine", créée par "Aimarguois" a été le 1er forum du genre.

JPEG - 9.5 ko

Etymologie : Le mot vient du
« bronze » (bronce), ce qui est « bronco » est brut, non travaillé, cassant, rude, dur (pour des métaux, pour des instruments, puis pour la voix).
Le «  broncísta  » (et non bronquista...) est le bronzier.

On passe du sens propre au plus figuré :
« bronquedad », rudesse d’un instrument ou d’une voix, et par extension de langage ou de mœurs.
D’où «  bronca  » : mauvaise plaisanterie, rixe, tapage.
(Source : les correcteurs du Monde)

— signifie aussi dispute, réprimande.

À noter que l’espagnol «  bronco  » est passé en anglo-américain pour désigner un cheval demi-sauvage.

Première mise en ligne le 6 février 2003

P.-S.

7558

Répondre à cet article