Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« décembre 2019 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Vade Mecum > c > Canto François

Canto François

lundi 19 juillet 2010

Raseteur célèbre

Canto François

Raseteur, en provençal : rasetaire

Nascu in 1930 ; un di meiour rasetaire de sa generacioun.
Blessa gravamen à Bèu-Caire, lou 9 de mai de 1965, pèr lou coucardié "Aureillois" de la manado Chauvet-Chapelle, mouriguè lou lendeman.

JPEG - 22.2 ko

Né en 1930, un des meilleurs raseteurs de sa génération. Bléssé gravement à Beaucaire, le 9 mai 1965, par le cocardier Aureillois de la mande Chauvet-Chapelle ; il décéda le lendemain.

Il n’était pas méridional, puisque né à Issy les Moulineaux, il avait deux frères et trois sœurs. Son père était venu travailler à l’usine des Ciments Français à Beaucaire.

Il perdit son frère cadet qui se noya dans le Rhône, puis en 1952 il perdit son père. A 22 ans il se retrouve chef de famille avec trois sœurs plus jeunes que lui.

Il était lui même employé de l’usine ; en devenant raseteur il allait apporter un supplément non négligeable au foyer.

Il devait d’ailleurs prendre très au sérieux ce "métier" de raseteur ; il est vrai qu’il fut dirigé par André Soler le grand. Ce fut le départ d’une grande amitié qui ne se démentira jamais.
André l’encourageant de la voix et du geste. Partout dans toutes pistes ils étaient ensemble ; il eut semblé qu’il manquait quelque chose, s’il y avait eu l’un sans l’autre.
Il faisait partie du carré d’as*

Action de Petassa sur Canto à Fontvieille en 1960

En 1965, une stèle le représentant a été sculptée par M. Soccorsi et surplombe son tombeau à Beaucaire (voir Statue de F. Canto).

JPEG - 39.2 ko
x

Première mise en ligne le 8 mars 2004

P.-S.

D’après un article de Mario.

Nos plus vifs remerciements à Jeanine Canto, sœur de François, pour les photos fournies.

2.062

Répondre à cet article