Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« novembre 2020 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2015 > Course de Saint-Remy de Provence

Souvenir Pierre Gon

Course de Saint-Remy de Provence

dimanche 27 septembre 2015, par Yves Bustin

Enormissime Sofiane Rassir...
Notaire signe un beau contrat.

. Le premier volet du triptyque des fêtes saint-rémoises, avant le fameux Taù d’Or de mardi, mettait en compétition le 31ème Trophée Pierre Gon avec un concours de 7 manades réservé aux As.
Une entrée très correcte, compte-tenu du programme chargé avec 8 courses.

A l’appel de l’excellent François Fassi, ils étaient 9 à traverser la piste avec l’air de Bizet joué par la peña de Saint-Etienne du Grès.
Comme dit dans le titre, Sofiane Rassir a été tout simplement énorme avec des courbes donnant toutes leurs chances aux taureaux et a bien entendu décroché le prix du meilleur animateur.

Mais pas loin de lui, on peut citer un excellent Julien Ouffe, et aussi en première partie Damien Martin-Cocher et après l’entracte Romain Bruschet.

Le premier, FANDANGO de Blanc (35.5) va effectuer 5 minutes sur un tempo endiablé, particulièrement à gauche et surtout derrière Rassir.
Puis au moment où il est passé en défense de ses ficelles, il s’est calé, ne venant plus que par à-coups. Une fin de course plus statique qui l’autorise à repartir avec ses ficelles.

50 secondes de course et GALOUBET de Gros (7.02)va devoir s’occuper de ses ficelles...
Par contre, quand on va à sa rencontre, comme Martin-Cocher ou Rassir, il va très haut et loin. Il coince même le tourneur Garcia qui doit quitter la piste. Dans les séries, il monte en gamme jusqu’à la 12eme où Bruschet le ramène au toril.

L’ancien (12 ans), ESMERO de Caillan (08.3)va commencer par des grosses percussions sur les gauchers Rassir et Martin-Cocher.
Plus calculateur à droite (handicap visuel oblige), il se donne à fond sur les belles attaques de son côté naturel. Une prestation maîtrisée et une rentrée appréciée avec ses 2 ficelles.

Le cocardier, RUDY de La Galère, (45.6)maîtrise son espace avec beaucoup de soin.
Quand il a du blanc dans sa mire, il conclut fort dans les planches. Encore un "gauchiste" qui bénéficie des belles initiatives de Rassir et du regain de moral de Zekraoui.
Ce dernier se fait rattraper a la planche et ne s’en remettra pas. Et au terme d’une belle séance, il conserve ses 2 ficelles.

Avec NOTAIRE de Cuillé, (03.5) c’est clair, il a du sang en réserve .
Rassir, parti en aventurier, doit traverser toute la piste et plonger dans le pourtour....
Le taureau est en forme et se rappelle qu’il a été Taù d’Or ici même ! Tout se ramène au ras des planches. Il se signale derrière Bruschet qu’il percute fort. Le premier à se battre des deux bords. Une excellente prestation avec les faveurs du jury.
Itou les 2 ficelles au toril.

CERBERE de Lautier (46.7) va éprouver un peu de mal au début.
Puis il va se distinguer en passant la tête en quelques occasions. Le rythme a baissé et il n’y a que Rassir qui l’entreprend à son avantage et il s’incline à la 12eme minute.

Quant au dernier, BIZET de Laurent,(21.6) il est rentré motivé mais il a tout de même manqué de pression, là où il excelle.
Rassir se fera bousculer à l’arrivée, avant de le retrouver en contre-piste avec violence.
Hors points et aussi hors trophée local, il a rempli son contrat, onze minutes durant.

Trophée des As :
Ouffe 14 pts
Bruschet 10 pts
Ayme 8 pts
Auzolle 4 pts
Rassir 4 pts
Zekraoui 2 pts

Trophée des Raseteurs  :
Martin-Cocher 22 pts
Sabatier 4 pts

Répondre à cet article