Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2020 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2016 > Fontvieille : Trophée souvenir Manolo Falomir 2016

Fontvieille : Trophée souvenir Manolo Falomir 2016

lundi 5 septembre 2016, par Yves Bustin

Le podium pour Jupiter et Allam .

Le Trophée Souvenir Manolo Falomir, disputé par une forte chaleur, n’a pas eu le succès d’affluence escompté.
Il faut dire que la concurrence était forte, comme toujours ce premier dimanche d’août.
Un 3/4 d’arène en gros.
Ce concours de six manades devait fonctionner des deux côtés de l’échiquier.

Dommage que chez les blancs, il a fallu déplorer le forfait de Youssef Zekraoui, blessé depuis la Finale de la Palme d’Or.
Quand Philippe Bayle a fait jouer l’air de Carmen, ils se sont présentés à 8 , aidés par 3 tourneurs. A l’animation, le jury a désigné Jeremy Ciacchini et c’est logique. Toutefois, seulement 2 ficelles de levées sur 12. Ouffe et Allam ont essayé d’élever le niveau.
Le premier, VERGEZOIS de Blatiere-Bessac, va effectuer une course sur courant alternatif.
Des refus et puis des poussées puissantes aux planches qui lui valent deux récompenses. Faisant son métier au toril, utilisant un coup de tête pas piqué des vers, il n’est vraiment pas coopératif...Résultat des courses : un gland restera sur ses cornes.

Remplaçant TOSCAN blessé, JUPITER de Chauvet va poser des problèmes...
Lui aussi, une grosse armure, avec une tendance à tricoter, il ne fait pas dans la tendresse. Cocarde et premier gland pour Ciacchini et ce seront ses seules concessions...

Plus joueur, l’ancien (12 ans) MARINET d’Allard, va laisser ses rubans en deux minutes.
Aux ficelles, les blancs ne montrent guère de motivation, en dehors de Jeremy Ciacchini, avec même une belle poursuite, conclue fort aux barrières, en musique. Il va, lui aussi, rentrer ses ficelles...

Sort alors le grand bannu, CERF de Saint-Pierre.
Privé de ses attributs en 3 minutes, aux ficelles, il va se livrer avec volonté des deux bords. Cocardier sérieux, avec du placement, mais aussi à nouveau un gros coup de tromblon...Ciacchini montre la voie, mais guère ne suivent. Bis répétita, les ficelles au mas de la Mourade et un carmen final en récompense.

Le "gentil" VINUM de Fabre-Mailhan, remplaçant NECTAR boiteux, se fait sauter sur le râble sans vergogne et après 50 secondes de présence, on est déjà aux ficelles !
C’est vrai qu’il est généreux, comme la race des Bernacles...Il chasse avec envie, mais il faut lui rentrer dedans comme le fait Ouffe et là il percute. Ne demandant qu’à participer, il va même sauter derrière Martin-Cocher. Et il sera le premier à céder une ficelle...à Julien Ouffe.

Quant au dernier, REBOUSSIÉ de Ribaud, surpris d’entrée, il s’échauffe et finit par frapper sur Ouffe.
Arrivé aux ficelles, il se centralise et beaucoup de refus sont de mise. La bagarre pour le trophée le fait subir et on l’avait connu plus en rythme. A noter deux actions sur Ciacchini et Allam.

Dans l’ensemble une course qui n’a jamais décollé.

P.-S.

- Trophée des As
- Allam 16 Ouffe 10 Ciacchini 8 Mascarin et Villard 2

- Trophée des Raseteurs
- Aliaoui 8 Chig 4

Répondre à cet article