Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2020 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2016 > 31 octobre 2016 : Course des Saintes Maries de la Mer

31 octobre 2016 :
Course des Saintes Maries de la Mer

lundi 31 octobre 2016, par Yves Bustin

Avec l’été indien, le cinquantième anniversaire de la manade Saint-Antoine a pu être encore plus festif.
Des arènes pleines pour ce concours de 4 manades dont 3 choisies par la famille Clauzel pour leur participation à la création de la manade.
En piste, les blancs présents étaient ce qui se fait de mieux, en dehors de Cadenas et Aliaga. (...)

Et l’ambiance, loin de toute compétition, a fait plaisir.
Marignan, Benafitou et Four ont tiré la course, mais F.Martin, Favier, Zekraoui et Katif, sans forcer ont participé avec sympathie.

Le premier, MITIFIO (904) de Fabre-Mailhan sait se montrer disponible.
Brave à la tête, il peut pousser si on arrive à le provoquer. Mais sur plusieurs passages, il s’écarte quelque peu et le travail de précision s’en ressent.
Ainsi les ficelles rentrent...

ORION (529) de Saint-Antoine se montre concerné surtout quand on l’attend un peu.
Là il est capable de passer la tête en puissance sur Benafitou et Favier. Traversant les planches, il va s’éterniser en contre-piste...
A Benafitou les deux glands et la 1ère ficelle, l’autre rentre en musique.

L’ancien GASTABOI (13 ans) de Guillierme va attendre la 6eme pour recevoir les séries qu’il affectionne.
Droite, gauche il prend tout et finit pattes sur le marchepied, tout ça en musique. Le cœur est toujours d’attaque et sur Katif, il passe tout le poitrail ! Bis répétition après Favier et Four pour une fin de feu où Marignan dans l’allegria lui décroche ses deux bobines.
Bravo mon vieux...

Craint pour ses réactions, QUARANTE-SOUS de Saint-Antoine se fait respecter, avec sa vista panoramique.
Les rubans partis, ce n’est plus la même chanson...Le patron est en piste et il faut tirer des plans pour l’entreprendre.
A 1000€, la 1ère ficelle rentre et lui altier de porter sa devise.

Le 5eme, DARIUS du même élevage, se montre très vif, un peu tendre encore et surpris par l’espace. S
i bien qu’à la 5eme, il n’a plus qu’une ficelle...
Mais tout ce qu’il fait, c’est avec une belle conviction, tapant même très fort derrière Katif. Mais à la 9eme, il s’incline.

Le barricadier BIZET de Laurent va se montrer décidé et agressif, cassant plusieurs planches.
Katif lève enfin un gland et se fait chambrer par ses collègues. Une grosse envolée après Favier montre toute son envie. Brillant et généreux, il va dans l’au-delà, à nouveau après Favier.

Enfin, JANVIE de Saint-Antoine, va sauter plusieurs fois.
Quand il est en piste, il est apte à s’envoyer comme sur Zekraoui. 10 minutes avec certaines promesses pour un jeunot de 6 ans.

En conclusion, des bougies bien soufflées pour un alerte cinquantenaire, à qui on souhaite le retour de sa vedette Greco pour 2017.

Répondre à cet article