Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« janvier 2022 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > Les Structures > Les arènes > 2. Hérault > Inauguration des arènes de Saint-Christol

Inauguration des arènes de Saint-Christol

vendredi 7 octobre 2016, par Salva

>>> Retour à la liste des arènes* <<<

Le dimanche 25 juillet 2004, Saint-Christol a inauguré ses arènes rénovées en présence de Monsieur Jean Lafont et devant un parterre de nombreux élus. En cette occasion, la commune avait tenu à honorer le plus célèbre de ses afeciouna, Louis Gros.
Famille, amis, proches se sont donnés rendez-vous “ Avenue de la Bouvine ” pour découvrir la superbe plaque qui orne désormais le fronton des arènes. Le visage de Louis Gros y apparaît au milieu des feuilles de vignes et au còté des armoiries de la ville.
L’histoire des arènes de Saint-Christol est indissociable de celle de Louis Gros et de la devise rouge et verte.

Du plan de charrettes de l’après guerre à la première structure en tubes de 1960 jusqu’à nos jours, ce sont tous les grands cocardiers de Jean Lafont opposés aux plus grands hommes qui ont foulé le sable saint-christolain.
Ventadour,Virgile, Cailaren, Ourrias, Joinville,Virat etc ... Fidani, Soler, César, Marchand, San Juan, Castro, Siméon, Chomel, Allouani, tous ont fait leurs armes dans notre petite piste typique des arènes de village languedocien.
Si Louis Gros nous a quitté depuis 30 ans, il a légué à tout jamais la Fe di Biòu aux habitants de sa commune.

Louis Gros a permis d’écrire une page de la vie et de l’histoire de Saint-Christol qui n’est pas prête de se refermer, il suffisait en ce mois de juillet 2004 d’écouter Michel Galibert président d’honneur du club taurin Lou Ferri raconter la course des espoirs de Jean Lafont de juillet 1959 pour comprendre ce que peut étre l’aficion.

Ce jour là, Pedro avait entièrement déshabillé Soler et San Juan, la foule attentive aux propos de Michel était alors parcourue par « la chair de poule », celle qui vous traverse dans les grands moments d’émotion, beaucoup ont alors senti le souffle de Louis Gros planer sur leur tête.

Première mise en ligne le 8 novembre 2007

P.-S.

530

Répondre à cet article